Dossier géopolitique et stratégique : La puissance

Par Pierre VERLUISE, le 1er mars 2020  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Docteur en géopolitique de l’Université Paris IV – Sorbonne. Fondateur associé de Diploweb. Chargé d’un cours semestriel de Géographie politique au sein du MRIAE de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, chercheur associé à la FRS. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine de livres. Il vient de diriger "Géopolitique du monde de Trump. La stratégie du chaos ?", éd. Diploweb via Amazon.

La puissance est un concept géopolitique et stratégique majeur : mais de quoi s’agit-il vraiment ? Conçu par Pierre Verluise, ce dossier du Diploweb.com vous présente des réponses signés de plusieurs auteurs à travers des liens vers des documents du Diploweb.com

. Patrice Gourdin, La volonté de puissance
A travers le temps et l’espace, Patrice Gourdin présente une solide réflexion appuyée sur de nombreux exemples de la volonté de puissance et ses effets.

. Pierre Verluise, Masterclass : Quels sont les fondamentaux de la puissance ?

Le monde change, tous les jours, peut-être plus vite que jamais, mais la puissance reste. La puissance reste, mais elle change elle aussi, tous les jours, dans ses modalités. Pourtant, il y a des fondamentaux. Lesquels ? C’est ce que vous allez découvrir et comprendre. Ainsi, vous marquerez des points. Des points décisifs.

Dans cette formation construite sur le modèle d’une Masterclass, vous allez apprendre à mettre de profondeur, de la densité dans votre compréhension de la puissance. En construisant dès la Section 2 une réflexion à partir de faits datés et localisés, conceptualisés, mais aussi d’auteurs de référence qu’il faut connaitre pour faire la différence.

Dossier géopolitique et stratégique : La puissance
Pierre Verluise
Docteur en géopolitique, fondateur du Diploweb.com

La Section 3 présentera pourquoi la puissance est concept multiforme, évolutif et complexe.

Multiforme parce qu’il faut par exemple, différencier l’hyperpuissance de la puissance émergente, ré-émergente ou de l’ancienne puissance.

Évolutif parce que la puissance d’hier n’est pas celle d’aujourd’hui. Donc la puissance d’aujourd’hui n’est pas celle de demain. Ce qui est lourd de conséquence pour les analystes et les décideurs.

Complexe parce que la puissance ne résulte jamais d’un seul facteur mais toujours de la combinaison d’une multitude de facteurs qui entrent – ou pas – en synergie.

Vous comprendrez alors le vertige des acteurs qui doivent engager des orientations et des moyens à 5, 10 ou 20 ans.

Le monde change, la puissance change, mais alors existe-t-il des paramètres fondamentaux auxquels il faut toujours attention ? Oui !
La Section 4 présentera trois fondamentaux de la puissance, le territoire, les femmes et les hommes et, vous allez être surpris : le désir.

Le territoire parce qu’il est une base pour prélever, produire, projeter des ressources et des moyens, mais il y a aussi quelques idées fausses à déconstruire à ce sujet. Toujours pour faire la différence.

Les hommes et les femmes, moins pour le nombre que pour la dynamique démographique, ascendante, stagnante ou déclinante.

Le désir enfin, parce que personne n’est devenu puissant sans le vouloir ardemment… Ceux qui n’ont pas cette préoccupation peuvent s’attendre à devenir le jouet des acteurs animés par un désir de puissance. Et ceux qui ont ce désir ne réussissent pas toujours, nous verrons pourquoi.

En plus des visioconférences, vous disposerez de ressources complémentaires : bibliographie, articles en ligne, vidéos en ligne et des quiz ! Ainsi, vous allez consolider votre formation par un approfondissement d’un concept central, la puissance. Et bénéficier de la marque Diploweb.

. Pierre Verluise et Thierry Garcin. Quelles sont les dynamiques de la puissance ? Entretien avec Thierry Garcin.
Comment la notion de puissance a-t-elle été construite ? Comment la notion de puissance a-t-elle été profondément renouvelée ? À l’époque contemporaine, comment la puissance entre-t-elle en synergie avec l’instabilité des sociétés ? L’emploi de la force est-il une garantie de puissance ? Quel est le tableau actuel de la puissance ? Voici les questions auxquelles Thierry Garcin répond.

. Nicolas Tenzer, Europe-puissance : comment bâtir un projet réaliste ?

L’autonomie stratégique est assurément un élément de la puissance européenne. Sans cette capacité et les instruments de décision qui en sont l’accompagnement nécessaire, l’Union européenne restera une puissance incomplète. Mais cette autonomie ne saurait être ni pensée, ni perçue, ni vendue comme un signe de défiance à l’égard de nos alliés, en particulier les États-Unis.

. Joseph Borrell, Why European strategic autonomy matters

Josep Borrell, Haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, fait le point sur l’autonomie stratégique quelques jours avant le Conseil des Ministres des affaires étrangères du 7 décembre 2020 à l’agenda duquel le thème sera abordé en même temps que celui de la relation transatlantique. A n’en pas douter, il s’agit ici de l’un de ses premiers manifestes politiques sur un narratif européen, notre autonomie stratégique, qui sera scruté par la nouvelle administration américaine. Une lecture qui vaut la peine.

. Pierre Buhler, Fondamentaux, invariants et évolutions de la puissance

La puissance appartient à ceux qui en comprennent les règles, qui savent en assembler les ressources et en forger les instruments, qui savent en réinventer les formes et les modalités, bref, à ceux qui savent appliquer à leur profit la grammaire subtile et changeante de la puissance.

. Vidéo. Pierre Buhler, Thierry Garcin, Ivan Sand, Les nouvelles formes de la puissance
Voici une riche réflexion au sujet de la puissance et de ses nouvelles formes. Les interventions suivantes ont pour but de mêler des expertises autour d’un concept au coeur des relations internationales. Il s’agit de s’intéresser à sa nature, à ses fondamentaux comme à ses nouvelles formes. Les conférenciers présentent les acteurs et ses nouveaux champs de manifestation, autant matériels qu’immatériels. Accompagné d’un résumé.

. Pierre Hassner, Guerre, stratégie, puissance
L’auteur livre une réflexion générale sur les notions de guerre, de stratégie et de puissance et sur les rapports complexes qu’elles entretiennent au début du XXIe siècle. A la lumière des engagements récents de la France, il les réinterprète en montrant combien la combinatoire actuelle requiert le sens du bon voisinage, la volonté d’équilibre et de compromis pour préserver ce qu’il ne nomme pas mais qui est au coeur de l’identité : la liberté de choisir son propre destin.

. Pierre Buhler, La puissance au XXIème siècle
Dans la dynamique incessante de la puissance, qui affecte tant sa distribution que ses formes, la variable décisive devient la vitesse, le rythme, de l’adaptation, et plus encore, l’innovation.

. Vidéo. Bertrand Badie, Politique de puissance ou politique de faiblesse ?
L’analyse classique des relations internationales repose sur le fameux « power politics ». Aujourd’hui, les puissances ne gagnent plus les guerres et celles-ci, loin de rester des compétitions de puissance, apparaissent comme des compétitions de faiblesses.

. Francis Guttman, La puissance n’est plus ce qu’elle était
C’est en balayant avec l’Ambassadeur de France Francis Gutmann l’ensemble des modes d’exercice de la puissance que l’on prend conscience de la relativité de chacun d’eux et de l’incapacité de leur combinaison à établir un pouvoir incontestable et à garantir une sécurité imparable. L’ère de la puissance relative a commencé.

. Gérard-François Dumont, Démographie et rapports de force : quelles relations ?
Quel rapport entre le nombre d’habitants et la stratégie ? Pour approfondir cette question, Gérard-François Dumont analyse deux aspects inverses. Dans un premier cas, il considère des pays très peu peuplés, en se questionnant sur la stratégie que ces derniers doivent adopter en conséquence de leur faible peuplement. Dans un second cas, il sera question de pays très peuplés et de l’influence que cette donnée exerce sur leur stratégie. Avec, notamment, des éléments à considérer pour l’avenir des relations Chine / Inde. Illustré de 7 graphiques.

. Vidéo. O. Kempf Quelle puissance – relative - de la France ?
Comment caractériser la puissance française ? Quelle est la fonction de la thématique du déclin ? Comment exprimer son rêve de puissance ? Quelle stratégie ? Le général (2S) O. Kempf apporte des réponses stimulantes particulièrement bienvenues dans le contexte présent. Avec en bonus un résumé par Anna Monti, validé par O. Kempf.

. Vidéo. Pierre Verluise, Selma Mihoubi, Hubert Védrine, La France dans le monde : quels débats ?
Cet entretien avec l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine pointe de façon précise les contradictions des Français au sujet de la place de la France dans le monde et de sa quête de puissance.

. N. Bronard, Les études stratégiques en France : pour une nouvelle ambition collective
Le Diploweb.com a ouvert un débat sur les études stratégiques en France par la publication d’un entretien avec M. Chillaud le 20 septembre 2020, « Les études stratégiques en France : des raisons d’espérer ? » Conformément à sa charte, ce site expert, pluraliste et transparent donne la parole à un contradicteur, N. Bronard, acteur du domaine. Après avoir pointé quelques convergences d’analyse sur le contexte historique, le chef du département « Recherche, innovation et communication » de la Direction générale des relations internationales et de la stratégie (DGRIS) actualise les données. Il en ressort un tableau d’ensemble probablement inédit des avancées réalisées depuis 2015 en matière de soutien à la recherche stratégique française.

. Laurent Bloch, Hégémonie des États-Unis sur l’Internet
L’auteur présente avec pédagogie ce qu’est l’Internet, le contrôle des normes et de la gouvernance, la domination des infrastructures et des industries... en partie au service de l’hégémonie des Etats-Unis sur l’Internet. Depuis plusieurs décennies, l’Internet est un nouveau vecteur de la puissance des Etats-Unis.

. Hébert-Marc Gustave, Un monde en quête de puissance ?
La victoire de D. Trump le 8 novembre 2016 a montré combien la problématique de la puissance - des Etats-Unis - reste un moteur des choix politiques. Dans cet article initialement publié le 9 octobre 2016, l’auteur avance en conclusion : "Dans la perspective d’une victoire de Donald Trump en novembre 2016, on s’acheminera probablement vers le renouveau de l’unilatéralisme américain".

. Patrice Gourdin, Les ambitions de puissance régionale
L’auteur met en perspective plusieurs cas, dont la Russie, l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Inde, le Pakistan, la Libye, le Brésil.

. Carte. David Teuscher, L’évolution territoriale du Mexique : entre retrait et influence ?
Une carte pour comprendre les singularités du Mexique, à travers le temps et l’espace, de l’empire à aujourd’hui, entre retrait et influence. Un exemple pour illustrer que la puissance est toujours temporaire et relative.

. Carte. Charlotte Bezamat-Mantes, L’Afrique, un continent "riche" miné par les fractures économiques et sociales
De vastes ressources naturelles n’empêchent pas un développement inégal et des zones instables... et une forme d’impuissance en dépit de l’émergence de quelques pays. Voilà qui démontre que les conditions de la puissance sont nombreuses.

. Alain Lamballe, L’Inde, puissance mondiale ?
Un long chemin reste à parcourir pour que l’Inde rejoigne les grands mais elle en a l’ambition et s’en donne les moyens. Elle devrait se hisser à la troisième place des puissances économiques mondiales en 2020, loin derrière les Etats-Unis et la Chine, mais son revenu par habitant restera faible. L’Inde veut que le monde reconnaisse son importance. Une admission comme membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU reste un objectif majeur de sa diplomatie. Quoiqu’il arrive, l’Inde comptera de plus en plus dans le monde, surtout si elle trouve un terrain d’entente avec la Chine.

. Vidéo. Alain Lamballe. L’Inde, pays émergent ou puissance mondiale ?
Voici un vaste tour d’horizon des forces et des faiblesses de l’Inde. Excellent connaisseur du pays et de la région, le général de brigade (cr) A. Lamballe se fait pédagogue au bénéfice de l’honnête homme comme des candidats aux concours.

. Pierre Verluise, L’Iran et le nucléaire : quels enseignements sur la puissance ?
Que nous apprend le revirement américain du 8 mai 2018 de la puissance de l’Iran, des Etats-Unis et de l’Union européenne ? L’Iran a été pendant un temps en capacité de « faire » et de « faire faire », jusqu’à perdre la main. Les Etats-Unis ont été en capacité de « faire et de faire faire » puis en « capacité à refuser de faire, et d’empêcher de faire ». Et l’Union européenne a été en incapacité d’ « empêcher de faire ».

. Carte. Pierre Verluise, Matthieu Seynaeve, L’Union européenne élargie est-elle une puissance ?
Voici une carte qui répond à une problématique importante pour toute étude de l’Union européenne à la suite des élargissements post-guerre froide : l’Union européenne élargie est-elle une puissance ? Cette carte est disponible en deux formats : PDF et JEPG.

. Cartes. Cassini, Nicolas Desgrais, L’opération Barkhane, un impératif de puissance pour la France
Deux cartes : L’opération Barkhane, une régionalisation des moyens engagés face à une régionalisation du terrorisme ; L’Afrique, un partenaire stratégique pour le statut de puissance mondiale française.

. Laurent Chamontin, Russie : les risques d’une puissance instable
Quand on prend la peine de regarder au delà des images soigneusement entretenues – celles du « dirigeant puissant à la tête d’un pays à la fierté retrouvée » – on rencontre une Russie bloquée et saturée de violence, minée par la corruption et l’irresponsabilité de ses élites. Cette situation est la source directe d’une politique étrangère erratique qui contribue à aggraver la situation intérieure et à accroitre les risques extérieurs. Sur un autre plan, le déluge de propagande sans alternative auquel est soumise une population entière risque d’entraver pour longtemps la définition d’un nouveau modus vivendi avec les pays voisins.

. Charlotte Bezamat-Mantes, La puissance économique norvégienne
Quand le plus grand fonds souverain du monde envisage de doubler ses investissements dans le domaine de la protection de l’environnement, cela ne passe pas inaperçu. Pays prospère et riche en ressources naturelles, érigée en modèle, la Norvège est bien plus intégrée au système européen que ne le laissent croire ses refus d’adhérer à l’Union européenne, mais n’est pas épargnée par les contradictions entre son image verte et son statut de producteur d’hydrocarbures. Illustré de deux cartes et deux graphiques.

. Carte. Charlotte Bezamat-Mantes, Laurent Bloch, Pierre Verluise, Internet : quelle hiérarchie des puissances ?
Cette carte de l’Internet présente des acteurs inégaux... et de remarquables moyens de renseignement. Concernant les acteurs, la carte distingue les cyberpuissances, les 4 cyber-dragons, les déserteurs du cyber-espace, un acteur secondaire et un quasi-absent. Les moyens de renseignements sont les câbles sous-marins, les points d’accès de la NSA aux stations d’atterrissage des câbles, et un modèle de sous-marin américain capable de faire des branchements secrets sur des câbles immergés.

. Xavier Guilhou, Géopolitique : quelle pédagogie pour des dirigeants privés et publics de plus en plus incultes ?
Depuis le début du XXIe s, le niveau culturel de nos dirigeants publics et privés a considérablement baissé. Pour beaucoup, ils ne sont plus en mesure d’avoir cette intelligence des situations et des jeux d’acteurs géopolitiques que l’auteur a pu longtemps côtoyer dans les cénacles du pouvoir. Après avoir argumenté son diagnostic, l’auteur propose des solutions d’avenir.

. Vidéo. Pierre Verluise, Jérémie Rocques, Fabien Herbert, Emilie Dael Causse, B. Hautecouverture (FRS) Un retour de l’arme nucléaire dans les relations internationales ?
L’histoire a-t-elle déjà vu un pays renoncer à l’arme nucléaire ? Si l’Afrique du Sud, l’Ukraine, la Biélorussie et le Kazakhstan ont renoncé à la dissuasion nucléaire, c’est à chaque fois après un changement de régime politique. La Corée du Nord fera-t-elle exception ? Et l’Iran ? L’arme nucléaire est un élément de la puissance, c’est pourquoi nous la mentionnons ici, mais nous mettrons aussi à disposition un dossier sur le nucléaire.

. Ivan Sand, Géopolitique de la projection aérienne des armées françaises
La distribution géographique des opérations de projection aérienne des armées françaises dessine les contours des différentes utilisations de la puissance aérienne depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Très sollicitée au cours des guerres de décolonisation en Algérie et surtout en Indochine pour couvrir des zones difficiles d’accès, l’armée de l’air a continué à intervenir en Afrique subsaharienne pour venir en aide à des gouvernements alliés qui venaient d’acquérir leur indépendance et dont les forces ne leur permettaient pas d’assurer le contrôle de leur vaste territoire. Si la fin de la Guerre froide a marqué le début d’une période d’engagements des forces aériennes françaises dans des zones qui leur étaient jusqu’ici inconnues, notamment dans les Balkans et en Asie mineure, elle n’a pas signifié la fin des interventions au sein des pays francophones du continent africain. Illustré de plusieurs tableaux, graphiques et cartes.

. Galia Ackerman et Laurent Chamontin, Les manipulations historiques dans la Russie de V. Poutine, un sujet géopolitique. Entretien avec Galia Ackerman
Après avoir été alliée de l’Allemagne nazie d’août 1939 à juin 1941, l’Union soviétique est attaquée par Hitler. Contrainte et forcée, l’URSS change alors de camp. Quelle relation le pouvoir russe entretient-il avec la Seconde Guerre mondiale et ses zones d’ombres ? Comment expliquer la résurgence actuelle du culte de la "Grande Guerre Patriotique" (1941-1945) et de ses héros ?

. Vidéo. Laurent Bloch, Les nouvelles technologies : puissance des géants du numérique. Impuissance des États et des organisations internationales ?
Voilà un sujet majeur mais délicat d’accès pour des non spécialistes. Laurent Bloch fait preuve de clarté et de pédagogie pour en expliquer les fondamentaux et les perspectives. Les internautes mais aussi les enseignants de la spécialité #HGGSP trouveront là une référence de grande qualité. Bonus : une synthèse de la conférence, rédigée par J. Mathelin, validée par Laurent Bloch.

. Mathias Vignon, L’extraterritorialité du droit américain en matière d’exportations d’armements et de biens et technologies à double usage
Dans quelle mesure est-il possible d’affirmer que l’extraterritorialité du droit américain en matière d’ « export control » et de biens et technologies à double usage vient contester certaines règles du droit international ? Mathieu Vignon développe une réponse argumentée. Il contextualise dans un premier temps les fondements multiples de cet unilatéralisme juridique. Puis il d’analyse la soumission des exportations d’armes et biens et technologies à double usage au droit américain. Enfin, l’auteur avance que s’il faut reconnaître l’efficacité des législations américaines en matière d’ « export control », il ne faut pas les concevoir comme une fatalité avec laquelle il faudrait vivre. Différentes solutions de contestations existent, encore faudrait-il oser les mobiliser.

. Pierre Verluise, Géopolitique - La puissance. Quels sont ses fondamentaux ?
Quels sont les fondamentaux de la puissance ? La puissance est concept multiforme, évolutif et complexe qui repose sur des fondamentaux comme le territoire, les hommes et le désir. Il arrive que des ruptures technologiques – hier le nucléaire militaire – plus récemment Internet, redessinent les contours et les moyens de la puissance. L’avenir reste incertain mais nous pouvons parier que ceux qui se détournent de la quête de puissance ont toutes les chances de sortir des premiers rangs.


Toujours plus sur Diploweb

Ce dossier présente une sélection non exhaustive des ressources du Diploweb disponibles sur la puissance. Plusieurs centaines de documents s’y rapportent. Aussi nous vous invitons à poursuivre et affiner votre exploration de deux façons :
. par l’utilisation du moteur de recherche interne (en haut à gauche) ;
. par l’usage des rubriques géographiques du menu, en fonction de votre zone d’intérêt.


Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

Diploweb est sur Tipeee
Vous aussi soyez acteur du Diploweb ! Soutenez-nous via notre page tipeee.com/Diploweb
<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le samedi 8 mai 2021 |
/>