Dossier géopolitique et stratégique : Le nucléaire

Par Pierre VERLUISE, le 14 juillet 2019  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Docteur en géopolitique de l’Université Paris IV – Sorbonne. Fondateur associé de Diploweb. Chargé d’un cours semestriel de Géographie politique au sein du MRIAE de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, chercheur associé à la FRS. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine de livres. Il vient de diriger "Géopolitique du monde de Trump. La stratégie du chaos ?", éd. Diploweb via Amazon.

Le nucléaire, civil et plus encore militaire, est un sujet stratégique par excellence. Raison pour laquelle il s’agit d’un tabou ? Pourtant, la Corée du Nord comme l’Iran le remettent à leur façon au coeur de l’actualité. Encore faut-il disposer d’éléments pour prendre toute la mesure de la rupture stratégique amorcée en 1945. Conçu par Pierre Verluise, ce dossier du Diploweb.com vous présente plus de 30 documents de référence : études, articles, vidéos, cartes et même une émission de radio pour vous permettre de croiser des opinions d’experts.

. Web radio Diploweb. Estelle Ménard, La dissuasion nucléaire d’hier à aujourd’hui
Une émission réalisée par Estelle Ménard à partir d’entretiens conduits dans le cadre du colloque « Résistance et Dissuasion, des origines du programme nucléaire français à nos jours », organisé par la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) le 5 octobre 2017 à la Bibliothèque François Mitterrand, Paris. Entretiens avec Maurice Vaïsse, professeur émérite des Universités ;
François Geleznikoff, directeur des applications militaires du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives ; Bruno Tertrais, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique ; George-Henri Soutou, membre de l’Institut et professeur émérite des Universités ; Frédéric Gloriant, enseignant-chercheur à l’ENS-Ulm ; Jacques Godfrain, ancien ministre et président de la Fondation Charles de Gaulle.

. Vidéo. CSFRS. Les dissuasions
Cette vidéo propose une synthèse du thème central abordé lors des IXe Assises Nationales de la Recherche Stratégique. Vous y verrez quatorze des vingt intervenants de cette journée.

Par ordre d’apparition : Alain Bauer, président du CSFRS ; Eric Danon, directeur général adjoint pour les affaires politiques et de sécurité au Ministère des Affaires étrangères ; Général Bruno Maigret, commandant des « Forces Aériennes Stratégiques » ; Claire Landais, secrétaire générale de la défense et de la sécurité nationale ; Haïm Korsia, grand rabbin de France ; Mgr Antoine Romanet, évêque aux Armées ; Corentin Brustlein, directeur du centre des études de sécurité de l’IFRI ; Jean-Marie Collin, porte-parole de ICAN France ; Philippe Errera, diplomate ; Benoit d’Aboville, vice-président de la Fondation pour la Recherche Stratégique ; Général Jean-Vincent Brisset, directeur de recherche à l’IRIS ; Andrei Baklitskiy (Russie), consultant au PIR Centre for International Security ; Général François Lecointre, chef d’Etat major des Armées ; Olivier Caron, directeur général du CSFRS.

. Etude. François Géré, Général Lucien Poirier : une oeuvre stratégique majeure
Dans le cadre de sa série consacrée au grands stratèges français, François Géré présente une étude richement documentée, puissamment pensée et clairement rédigée de l’oeuvre du général Lucien Poirier (1918-2013). Il présente successivement l’arme nucléaire comme une rupture dans le continuum de la violence armée organisée (I) ; Un savoir stratégique pour quoi faire ? (II) ; La stratégie dans toutes ses dimensions (III).

Dossier géopolitique et stratégique : Le nucléaire
Pierre Verluise
Pierre Verluise est régulièrement sollicité par les médias pour son expertise qu’il met aussi au service de la formation en institution, entreprise et association.

. Vidéo. Pierre Verluise, François Géré (IFAS), Lucien Poirier, stratège français de la dissuasion nucléaire
Le général Lucien Poirier (1918-2013) est un stratège français d’envergure, notamment pour son apport à la dissuasion nucléaire. François Géré, Docteur en Histoire, Président de l’Institut Français d’Analyse Stratégique (IFAS) répond à Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com. François Géré présente comment le général Lucien Poirier a contribué au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à la mise au point d’un modèle logique d’une dissuasion nucléaire pour la France puissance moyenne.

. Etude. François Géré, Pierre-Marie Gallois, stratège et pédagogue de la dissuasion nucléaire
Dans le cadre de sa série consacrée au grands stratèges français, François Géré présente une magistrale étude de l’oeuvre du général Pierre Marie Gallois (1911-2010). Il présente successivement son parcours et sa caractérisation psychologique (I), son apport à la dissuasion nucléaire (II), le pédagogue de la stratégie et de la géopolitique (III).

. Vidéo. Pierre Verluise, François Géré (IFAS), Un stratège français d’envergure : Pierre-Marie Gallois et le nucléaire
François Géré présente l’oeuvre du général Pierre-Marie Gallois (1911-2010), un des stratèges français d’envergure du XXe siècle, notamment pour son apport à la dissuasion nucléaire. Pour le général P.-M. Gallois, l’atome est l’égalisateur qui permet de dépasser l’insuffisance de l’armement conventionnel de la France et peut lui donner les moyens d’accéder à un rang auquel elle ne pourrait pas accéder autrement.

. Etude. François Géré, André Beaufre et l’Institut Français d’Etudes Stratégiques 1902-1975
Une étude de François Géré richement documentée, puissamment pensée et clairement rédigée. L’auteur présente successivement le parcours d’André Beaufre ; sa méthode ; ses principes et concepts ; le fait nucléaire et la dissuasion ; la stratégie totale et la guerre révolutionnaire ; trois malentendus et cinq pièces conclusives.

. Etude. François Géré, Charles Ailleret, stratège français
François Géré présente Le parcours de Charles Ailleret ; Méthode de raisonnement et interactions intellectuelles ; Convaincre , l’inlassable pédagogue (1950-1960) ; Le champ de bataille à l’ère nucléaire (1950-1962) ; Genèse et élaboration de la stratégie de dissuasion nucléaire française ; Stratégie nucléaire et liberté d’action politique (1965-1968).

. Hamza Cherief, Les équivoques de la lutte contre la prolifération nucléaire
La mise en place d’une série de conventions, cristallisant le déséquilibre stratégique entre Etats dotés et Etats non dotés d’armes nucléaires s’est avérée nécessaire, du point de vue des puissances nucléaires, pour pallier les insuffisances du droit international coutumier.

. Christophe-Alexandre Paillard, La chute du régime nord-coréen est-elle envisageable ?
Voici une ample étude géopolitique et stratégique de la question coréenne. Un point d’appui solide pour qui veut dépasser le traitement irrégulier du sujet par la presse. Ce document permet de dépasser les rideaux de fumée, comprendre les jeux des acteurs et de s’interroger sur les perspectives d’une réunification.

. Vidéo. Pierre Verluise, Benjamin Hautecouverture (FRS), Quelle prolifération nucléaire ?
Benjamin Hautecouverture, Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique, répond aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com à propos de la prolifération nucléaire militaire. Quelles sont les faits et dates à connaître sur le sujet ? Quelles sont les fausses représentations sur la prolifération nucléaire ? Quel est l’avenir de la prolifération nucléaire ?

. Carte. Patrice Mitrano, Roberto Gimeno, Les principaux cas d’utilisation d’armes de destruction massive
Arme nucléaire, arme chimique, arme biologique.

. Carte. Teva Meyer, L’industrie nucléaire chinoise : besoins d’approvisionnement et stratégies géopolitiques
L’industrie nucléaire civile chinoise est une dimension méconnue de l’émergence de la Chine. Cette carte lève le voile. Le développement à grande échelle du nucléaire civil en Chine ne vise pas uniquement à répondre à la demande énergétique grandissante, mais également à faire du pays un des géants incontournables de l’industrie atomique dans le monde. Illustré en pied de page d’une carte grand format.

. Carte. Teva Meyer, Russie, carte de l’industrie nucléaire civile : l’autre énergie de la puissance russe dans le monde
Voici une recherche originale sur la géopolitique de l’énergie. Forte d’un complexe atomique en expansion, hérité de l’Union soviétique, l’industrie nucléaire russe cherche à exporter ses réacteurs dans les nouveaux marchés émergents pour consolider ou créer des liens de dépendance à l’importation de combustibles de Russie, obligeant alors les industriels à chercher de nouvelles sources d’uranium. Teva Meyer présente un carte inédite.

. Marjorie Bordes, Comment l’Iran négocie ? Bazaar diplomatique ou l’art iranien de la négociation
Téhéran a développé une méthode de négociation à la rhétorique et à la mise en scène redoutables. Loin d’être négligeable, ce travail de construction du discours a permis à l’Iran de gagner du temps en rendant les évolutions de son programme nucléaire moins inacceptables aux yeux de l’extérieur. Voici sa boite à outils.

. Hamza Cherief, Dissuasion nucléaire : quelle transparence environnementale ?
L’auteur présente les tensions qui existent entre le principe de transparence en matière d’environnement et la protection d’un instrument de puissance : la dissuasion nucléaire.

. Carte. Alain Nonjon, La planète nucléaire
Le XXIe siècle sera-t-il celui d’un monde sans arme nucléaire ? Ou sombrera-t-il dans le chaos d’un désordre nucléaire multilatéral, d’un détournement de l’arme nucléaire par des terroristes ? La dissuasion est-elle encore une doctrine applicable… ? Cette carte qui évalue la puissance nucléaire planétaire en 2010 est à cet égard lourde d’enjeux majeurs.

. François Géré (IFAS), Pour une gouvernance mondiale du Nucléaire civil et militaire
Comment développer l’industrie électronucléaire dans des conditions telles que la communauté internationale dans son ensemble et chacun de ses membres en particulier puissent vivre sur la planète Terre en sécurité et prospérité ?

. Pierre Vandier (CID), La prolifération nucléaire en Asie menace-t-elle l’avenir du TNP ?
Après avoir illustré les faiblesses du Traité de Non Prolifération nucléaire (TNP) à travers l’état des lieux de la prolifération en Asie, le Capitaine de frégate Pierre Vandier étudie (dès 2005) les sources de tensions susceptibles de relancer une course aux armements nucléaires.

. Vidéo. Pierre Verluise, Emmanuelle Maitre (FRS) Le traité sur l’interdiction des armes nucléaires dans le contexte du désarmement
Emmanuelle Maitre, Chargée de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) dresse avec pédagogie et précision un vaste tableau d’ensemble d’un sujet majeur. Elle répond aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com.
Quelles sont les idées fausses sur ce traité d’interdiction ? Quelles sont les idées à retenir sur le désarmement nucléaire ? Quels sont les signaux faibles à suivre prochainement sur le thème du désarmement nucléaire ?

. Vidéo de la conférence d’Eric Danon : La dissuasion nucléaire a-t-elle un avenir ?
L’Ambassadeur Éric Danon, spécialiste des questions de sécurité internationale et de prospective stratégique s’interroge dans cette passionnante conférence : La dissuasion nucléaire a-t-elle un avenir ? Une heure de réflexion partagée pour nourrir le débat citoyen.

. Vidéo. Pierre Verluise, Benjamin Hautecouverture (FRS), Un retour de l’arme nucléaire dans les relations internationales ?
L’histoire a-t-elle déjà vu un pays renoncer à l’arme nucléaire ? Si l’Afrique du Sud, l’Ukraine, la Biélorussie et le Kazakhstan ont renoncé à la dissuasion nucléaire, c’est à chaque fois après un changement de régime politique. La Corée du Nord fera-t-elle exception ? Et l’Iran ? B. Hautecouverture, Maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), répond aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com. Quelles sont les idées fausses concernant la place de l’arme nucléaire dans les relations internationales ? Quelles sont les idées fortes à retenir au sujet de l’arme nucléaire dans les relations internationales ?

. Farideh Fahri , Yann Mens, Moyen-Orient, L’effet de la bombe. Une carte commentée
Quatre pays sont équipés de l’arme nucléaire autour de l’Iran qui maintient que son programme est à finalité strictement civile.

. Hamza Cherief, Iran. Crise nucléaire : vers le dépassement ?
La crise iranienne marque un échec des politiques de non-prolifération. Cet échec se formalise par un blocage des mécanismes juridiques de contrôle tandis que la crise iranienne, dans sa dimension nucléaire, se trouve refondue au sein d’enjeux géopolitiques plus globaux.

. Entretien. Alain Juppé : « Un mouvement contrôlé vers le désarmement nucléaire est souhaitable »
Dans une interview à Défense, l’ancien Premier ministre s’explique sur les initiatives de Barack Obama en faveur du désarmement nucléaire, la doctrine française de dissuasion, la lutte contre la prolifération, la défense anti-missile, le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l’Otan et les relations franco-allemandes.

. Guylain de Mirandol, Nucléaire nord coréen : fin de partie ?
Le 6 mars 2017, la Corée du Nord tire quatre missiles balistiques vers la mer du Japon, en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU. Il s’agit de placer la communauté internationale devant le fait accompli : Pyongyang a la capacité de procéder à des tirs. Cela s’inscrit dans un continuum de provocations qui place les Etats-Unis de D. Trump au coeur d’un processus plus complexe que l’envoi d’un tweet. Nul ne peut savoir ce qui va se passer mais le Diploweb.com campe le contexte.

. Vidéo. Pierre Verluise, Emmanuelle Maitre (FRS) : Quel avenir pour l’accord nucléaire iranien ?
Quel peut être l’avenir de l’accord au sujet du nucléaire iranien signé en 2015 quand le président des Etats-Unis Donald Trump ne cesse de menacer de le dénoncer ? Emmanuelle Maitre, chargée de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) répond clairement aux questions de Pierre Verluise, fondateur du site Diploweb.com. Quelles sont les idées fausses sur l’accord nucléaire iranien (2015). Quelles sont les idées à retenir concernant l’accord sur le nucléaire iranien ? Quels sont les évènements importants à suivre prochainement au sujet de l’accord du nucléaire iranien ?

. Vidéo. Pierre Verluise, Jean-François Daguzan (FRS), L’UE face au retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien
Avec beaucoup de franchise, Jean-François Daguzan, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) répond aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com. Il démontre que le retrait unilatéral des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien prend à contrepied la stratégie européenne pour peser davantage dans le monde via le multilatéral.

. Vidéo. Pierre Verluise, Benjamin Hautecouverture (FRS), La Corée du Nord et l’arme nucléaire
Benjamin Hautecouverture, Maitre de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), répond aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com. Quelles sont les idées fausses à propos de la Corée du Nord ? Quels sont les faits importants à connaître pour comprendre la Corée du Nord et l’arme nucléaire ? Quels sont les points importants à suivre dans les prochains mois ?

. Vidéo de la conférence de Valérie Niquet (FRS) : Quel tableau géopolitique et stratégique de l’Asie dans le monde de Trump ? (2018)
La Corée du Nord a mené six essais nucléaires depuis 2006. Le dernier, en 2017, montre qu’elle est capable de construire une arme nucléaire, voire de miniaturiser ses armes pour les installer sur un missile. Par ailleurs, elle dispose sur son territoire de réserves de matériaux fissiles, laissant croire qu’elle possède déjà des armes nucléaires. Elle a multiplié les essais de missiles balistiques (ce qui permet de porter les armes) : les derniers ont confirmé sa capacité théorique à toucher les États-Unis. Sont aussi menacés le Japon et la Corée du Sud, où sont respectivement stationnés 39 000 et 25 000 soldats américains. L’Europe est aussi à portée de frappe et bien qu’elle n’en soit pas la cible principale, la France doit, par principe, prendre en compte cette menace dans sa dissuasion nucléaire.

. Teva Meyer, Uranium et nucléaire. L’enrichissement de l’uranium, l’autre enjeu du développement du nucléaire civil
"L’Iran est prêt à un accord avec l’Occident", vient de déclarer le ministre iranien des Affaires étrangères, M. J. Zarif (Le Monde 7 nov. 2013). Personne ne sait ce que deviendra cette affirmation mais beaucoup ont besoin d’une mise en perspective documentée de la question de l’enrichissement de l’uranium. C’est ce que propose le Diploweb.com avec cet article inédit de Teva Meyer, illustré d’une carte grand format.

. François Guilbert, "Le nucléaire en Asie. Fukushima, et après ?"
Un livre de M. Gaulène aux éditions P. Picquier

La visite de dirigeants du G7 sur le site d’Hiroshima vient rappeler l’importance du nucléaire en Asie, militaire mais aussi civil. L’Asie est le principal marché mondial de l’industrie nucléaire civile en expansion, le terreau sur lequel prospère de nouveaux producteurs industriels, un espace territorial où des populations sont menacées ou ont été victimisées et où s’imbriquent le plus étroitement les enjeux économiques et militaires.
Présentation du livre de Mathieu Gaulène : Le nucléaire en Asie – Fukushima, et après ?, Editions Philippe Picquier.

. Manon Louvet et Marie Mognard (MRIAE), Géopolitique de l’énergie nucléaire et du risque terroriste
Le nucléaire, en tant qu’énergie alternative aux énergies fossiles, est un instrument de puissance puisqu’il permet une indépendance énergétique relative aux Etats qui font le choix d’investir dedans. Cet instrument de puissance représente pourtant un danger car il est susceptible d’être une cible de terrorisme. Comment la France et les pays européens font-ils face au risque de terrorisme nucléaire ?

. Vidéo. Francekoul, Kirghizstan : Min Kush, "ville fantôme" pour l’éternité. Que faire après la fin de l’exploitation des mines d’uranium ?
Min Kush est une ville perdue dans les montagnes kirghizes. Aujourd’hui "ville fantôme" de 3 000 habitants, elle était appelée "Moscou de l’Asie centrale" à l’époque de l’URSS. De fait, la ville était un point clé de l’extraction d’uranium dans la région, avant que l’exploitation ne s’effondre en 1980. Ville mystère, elle n’apparut sur les cartes qu’à partir de la chute de l’Union soviétique (1991). Découvrez ce qu’il reste de Min Kush et de ses habitants, perdus entre un passé radioactif et un futur sombre.


Plus

Découvrez le "Cercle des amis du général Lucien Poirier"

L’un des principaux penseurs de la stratégie française - le général Lucien Poirier (1918-2013) - est aussi l’un des plus méconnus. Son œuvre réputée difficile n’a pas été traduite en anglais et reste confinée à un petit cercle d’experts civils et militaires. Pourtant tous ceux qui se donnent la peine de plonger dans sa lecture y trouvent, exposés avec clarté et rigueur, les principes fondamentaux de la stratégie nucléaire et de la stratégie classique.

Nous vous invitons à découvrir le "Cercle des amis du général Lucien Poirier" et à soutenir financièrement et intellectuellement les manifestations, séminaires, colloques et publications qui pérenniseront la mémoire d’un des plus grands penseurs de la stratégie mondiale. Vous trouverez sur le Diploweb.com les raisons de cette association et son bulletin d’adhésion, au format PDF.


Toujours plus sur Diploweb

Ce dossier présente une sélection non exhaustive des ressources du Diploweb disponibles sur le nucléaire. Plusieurs dizaines de documents s’y rapportent. Aussi nous vous invitons à poursuivre et affiner votre exploration de deux façons :
. par l’utilisation du moteur de recherche interne (en haut à gauche) ;
. par l’usage des rubriques géographiques du menu, en fonction de votre zone d’intérêt.


Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 18 septembre 2019 |
/>