Dossier géopolitique : La démocratie

Par Pierre VERLUISE, le 3 octobre 2019  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Docteur en géopolitique de l’Université Paris IV – Sorbonne. Fondateur associé de Diploweb. Chargé d’un cours semestriel de Géographie politique au sein du MRIAE de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, chercheur associé à la FRS. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine de livres. Il vient de diriger "Géopolitique du monde de Trump. La stratégie du chaos ?", éd. Diploweb via Amazon.

La démocratie est un concept politique et géopolitique majeur : mais de quoi s’agit-il vraiment ? Conçu par Pierre Verluise, ce dossier du Diploweb.com vous présente des réponses signés de plusieurs auteurs à travers des liens vers des documents du Diploweb.com. Ce dossier sera notamment très précieux pour les enseignants en charge de la spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences politiques en classe de Première générale dont le thème I a pour titre : Comprendre un régime politique : la démocratie. Le Diploweb.com privilégie ici son Objet de travail conclusif : l’Union européenne et la démocratie.

. Jacques Leprette, La construction européenne

Après avoir été ambassadeur auprès des Communautés Européennes, l’auteur détaille les modalités pratiques de la diplomatie entre pays membres. Ce qui le conduit à développer une réflexion à la fois analytique et prospective.

. Pierre Verluise présente "L’Europe, l’Etat et la démocratie. Le Souverain apprivoisé", par P. Magnette, Bruxelles, éd. Complexe, 2000

Présentation d’un livre majeur pour comprendre les origines historiques du déficit démocratique de l’Union européenne.

. Pierre Verluise, Citoyenneté européenne et lobbying

Le développement du lobbying dans les institutions communautaires pose trois questions clés au regard de la citoyenneté européenne. Premièrement : les nombreux ressortissants de l’UE qui ignorent les manifestations concrètes du lobbying et n’ont de toute manière pas les moyens financiers de s’offrir les services d’un cabinet de lobbying ne sont-ils pas des « citoyens de seconde zone » ? Deuxièmement, le lobbying ne constitue-t-il pas une porte grande ouverte à l’influence des pays étrangers à l’UE sur le processus communautaire ? Troisièmement, le manque d’encadrement du lobbying dans les institutions européennes ne favorise-t-il pas les intérêts des milieux criminels ? Combler le « déficit démocratique » de la construction communautaire, ne serait-ce pas aussi se donner les moyens d’encadrer réellement - et non plus de manière virtuelle - le lobbying dans les institutions de l’Union européenne ?

Dossier géopolitique : La démocratie
Pierre Verluise
Pierre Verluise est régulièrement sollicité par les médias pour son expertise qu’il met aussi au service de la formation en institution, entreprise et association.

. Patrice Gourdin, Manuel de géopolitique. Les rivalités politiques

Mise en perpective des régimes démocratiques et des défis auxquels ils font face.

. Jean Quatremer, Quel avenir pour l’Union européenne après le référendum français du 29 mai 2005 ?

Le compromis budgétaire adopté - à l’arrachée - en décembre 2005 ne solutionne pas tout. L’Europe reste dans une situation difficile. La course folle à l’élargissement, loin d’avoir été stoppée comme l’espéraient les partisans du « non », s’accélère alors même que les institutions de l’Union n’ont pas été renforcées, ce qui accroîtra la dérive libre-échangiste au détriment du vieux rêve français d’Europe puissance.

. Pierre Verluise (dir.), Histoire, Géographie et Géopolitique de l’Union européenne. À l’heure du Brexit

Comment comprendre l’Union européenne à l’heure du Brexit ? Dans le tourbillon de l’actualité, comment disposer de lignes de compréhension de cet ensemble évolutif ? Nous avons rassemblé dans cet ouvrage des experts qui apportent des éclairages sur des fondamentaux de l’Histoire, la Géographie et la Géopolitique de l’Union européenne. Un livre à sa place dans tous les CDI.

. Daniel Lebègue, La corruption en Europe

L’Union européenne élargie à 25 est plus exposée aux risques de corruption et de blanchiment qu’elle ne l’était à 15. Parce que nombre des nouveaux Etats membres restent dans une situation peu brillante. Certes, il existe l’Office européen de Lutte AntiFraude (OLAF), mais il manque le cadre d’ensemble nécessaire. L’Union européenne devrait développer à une plus grande échelle des missions de formation et d’évaluation.

Après avoir détaillé le chemin parcouru depuis le début des années 1990, D. Lebègue brosse un tableau de la situation en 2005. Puis il explique ce que l’Union européenne pourrait faire afin de protéger le citoyen de la corruption des autorités publiques ou privées.

. Pierre Verluise, Parlement européen : participation et abstention, 1979-2009. Deux graphiques et un commentaire

Pour la troisième fois consécutive, le Parlement européen a été élu avec moins de 50% de participation lors des élections du 4 au 7 juin 2009, dans les 27 pays membres.
P. S : Pourrait être complété par les résultats de 2014 et ceux de 2019 qui marquent, enfin, une remontée de la participation

. Pierre Verluise, Elections 2009 pour le Parlement européen : le défi de la participation

Le déficit démocratique de l’Union européenne n’est pas le fruit du hasard mais d’un procédé de construction qui remonte aux origines de l’Europe communautaire. Pour autant, les élargissements de 2004 et 2007 n’ont pas eu d’effet « coup de baguette magique ». En effet, les taux de participations dans les nouveaux pays membres sont généralement encore plus faibles que dans les anciens. Si les pays d’Europe centrale et orientale venaient à prendre l’habitude, comme le Royaume-Uni, d’une participation moyenne inférieure à 37%, cela deviendrait une véritable difficulté. Or, l’Autriche démontre qu’une adhésion récente peut rapidement déboucher sur une participation modeste. Voilà qui sonne comme un avertissement pour la prochaine élection du Parlement européen, en juin 2009.

. Etienne de Poncins, Le traité de Lisbonne en 27 clés

Quelle est la genèse de ce traité ? Quel est son degré de parenté avec le projet de Constitution européenne rejeté en 2005 ? Quels sont les progrès apportés aux institutions européennes ? Quelle vision prospective peut-on avoir de son application dans les prochaines années ?

. Pierre Verluise, Lisbonne : géopolitique du traité

Irlande : le 2 octobre 2009, à l’occasion du second référendum à propos du traité de Lisbonne, le "Oui" l’a emporté à 67,13% contre 32,87% pour le non. La participation s’élève à 59%. Ce sont les résultats définitifs.

. Florence Chaltiel, Où se trouve le Pouvoir dans l’Union européenne à 27 membres ?

Le vocable présidentiel est sans doute trop présent dans les traités européens pour que l’identification du Pouvoir dans l’Union européenne soit aisée. Clarifier les missions de chacun, faire état des décisions et de leurs processus régulièrement, sont deux conditions nécessaires même si non exhaustives, de l’identification, la lisibilité et la légitimité d’un pouvoir réel mais mal perçu.

. Pierre Verluise, UE-27 Corruption 2011 : quels Indices de perception de la corruption (IPC) ?

L’Union européenne se présente volontiers comme un modèle mais ses pays membres sont-ils tous exemplaires ? En matière de corruption – autant que pour l’économie ou la défense – les 27 pays membres présentent des résultats très hétérogènes. Pourtant, démocratie et corruption sont contradictoires. Aussi importe-t-il de se pencher sur la dernière livraison de l’Indice de perception de la corruption de l’ONG Transparency International. Et de se demander : que fait la Commission européenne ? (1 graphique)

. Charlotte Bezamat-Mantes, UE et corruption : les preuves
Illustré de deux cartes et deux graphiques

L’Union européenne vient de rendre public en février 2014 son rapport sur la corruption, un comportement qui coûte 120 milliards d’euros par an aux Vingt-Huit. Le Diploweb.com propose sa contre-enquête sur un sujet que nous présentons de manière transversale depuis... 2008. Cet article utilise les ressources de l’ONG Transparency International qui publie chaque année un classement des pays par Indice de Perception de la Corruption, ainsi qu’un baromètre de la corruption dans le monde. Diploweb.com publie ici deux cartes de la perception de la corruption dans les États membres de l’Union européenne et les candidats, ainsi qu’une analyse et une mise en perspective de ces résultats.

. Pierre Verluise, Ratification, corruption, participation : les travaux de l’UE

Ratification du traité de Lisbonne, lutte contre la corruption, participation aux élections pour le Parlement européen… L’Union européenne ne manque pas de défis à relever.

. Pierre Verluise, La Hongrie d’Orban

Membre de l’Union européenne depuis 2004 ans, la Hongrie de Victor Orban est-elle devenue une démocratie ou une « démocrature » ? Cette étude publiée dès 2011 met en perspective le contexte politique et la personnalité du Premier ministre, puis la situation économique et les relations de la Hongrie avec l’Union européenne.
PS : La famille politique d’Orban au Parlement européen a attendu 2019 pour le suspendre - sans l’exclure - à l’approche des élections européennes.

. Pierre Verluise, UE-Hongrie V. Orban : vers la rupture ?

Géopolitique de l’Union européenne. Voici le deuxième volet d’une étude de Pierre Verluise sur la Hongrie de Victor Orban. Autour de la problématique de la rupture, il présente successivement la situation économique, le contexte politique et les relations avec l’Union européenne.

. Sylvain Kahn, 1989-2019 vu de la « Mitteleuropa », Hongrie, Pologne, Tchécoslovaquie, République tchèque, Slovaquie

Epoustouflant de maîtrise, S. Kahn embrasse de manière à la fois claire, argumentée et lucide trois décennies en Europe centrale. Pour mieux comprendre des parcours parfois troublants.

. Patrick Allard, La crise de l’euro, un révélateur géopolitique

Pour l’auteur, la crise de la zone euro, si elle a des dimensions proprement économiques qui appellent des réponses appropriées, a des racines principalement politiques et que tant que celles-ci n’auront pas été traitées de façon à rétablir la crédibilité des politiques des Etats membres, la litanie des « trucs » économiques ne fait qu’ajouter du bruit à la confusion. Le fonds du problème c’est que, collectivement, les participants à la zone euro ne savent pas pourquoi ils ont fait l’Union Economique et Monétaire...

. Pierre Verluise, UE : suspendre un Etat membre ?

Le 20 décembre 2017, la Commission européenne a déclenché l’article 7 du traité sur l’UE, estimant qu’il y a un "risque clair d’une violation de l’Etat de droit en Pologne". Quelle est la procédure ? Quelles sont les modalités de suspension d’un Etat membre de l’Union européenne qui serait en contradiction avec les valeurs de l’Union ? Au vu des traités européens, la procédure semble complexe et nécessiter une forte volonté politique, explique P. Verluise. Tout se passe comme si les Etats membres avaient anticipé en rédigeant les traités la possibilité de se voir un jour visé par une procédure de suspension et cherché à réduire ce risque le plus possible.

. François Le Moal, D’une Espagne à une autre, d’une Espagne à des Espagnes

Histoire et géopolitique de l’Espagne. Au fil du temps, le silence sur la période franquiste est devenu de plus en plus lourd, tel une chape de plomb qu’il aura fallu lever un jour ou l’autre. Un évènement tragique a accéléré les choses. Dès lors, l’Espagne est plongée dans une crise d’identité, en s’engageant dans un combat contre ce passé qui la hante, comme une sorte de thérapie dont elle sortira renforcée, mais elle devra passer par des choix cruciaux, alors que la crise la frappe maintenant de plein fouet.

. Jean Leonetti, "Il faut rendre l’Europe populaire pour qu’elle ne devienne pas populiste"

Touteleurope.eu propose un entretien exclusif avec Jean Leonetti, Ministre chargé des Affaires européennes. L’occasion de revenir avec lui sur les grands dossiers dont il a eu la charge depuis sa prise de fonction en juin 2011, la question du nouveau traité comme solution à la crise de la dette en Europe, sa réaction aux propos du candidat François Hollande sur ce traité, les grands dossiers à venir (et notamment les négociations autour des futures perspectives financières), la présidence danoise, ou encore les solutions pour rapprocher l’Europe du citoyen français.

. Anaïs Voy-Gillis, Grèce. Aube dorée : de l’ombre à la lumière. L’ascension d’un parti nazi dans l’Europe contemporaine

La progression d’Aube dorée s’explique-t-elle uniquement par le contexte de crise unique que connaît la Grèce ? A. Voy-Gillis met en perspective son parcours, du nazisme au nationalisme, de la théorie à l’action ; puis de la rue aux urnes, de la situation de gang à celle de troisième force politique grecque. Illustré d’une carte et d’un graphique. Un document de référence.

. Anaïs Voy-Gillis, L’extrême droite en Europe : divergences, résurgences et convergences

Illustrée d’une carte, voici une présentation détaillée des extrêmes droites et droites radicales en Europe. Bien qu’ayant le vent en poupe sur le plan électoral, les droites radicales européennes peinent à s’allier en raison de divergences stratégiques et idéologiques. C’est là leur véritable faiblesse. Leur force est que de nombreux commentateurs et responsables politiques les considèrent comme un ensemble uni sous la bannière de l’extrême droite.

. Marius Oprea, Transition à la roumaine, de 1989 à nos jours

Le Président du Centre pour l’étude des crimes communistes en Roumanie présente ici le dessous des cartes sur les évènements de 1989 et leurs suites.

. Gérard-François Dumont, Les défis de l’Union européenne sont-ils pris en compte par le programme de travail de la Commission européenne pour l’année 2015 ?

La Commission européenne a publié son programme de travail pour l’année 2015 (COM (2014) 910 final, 16 décembre 2014). L’analyse géopolitique conduite par le recteur Gérard-François Dumont, invite à penser que les défis de l’Union européenne sont insuffisamment pris en compte.

. Gérard-François Dumont, L’UE à rebours de ses principes ?

La démocratie, la liberté et la subsidiarité sont des principes essentiels de la construction européenne. Cependant l’UE s’est récemment considérablement écartée de ces lignes de force. Et cela continue de produire des effets. Le Recteur Gérard-François Dumont tire la sonnette d’alarme. Postérieurement à sa publication, le référendum du 23 juin 2016 en faveur du Brexit est venu confirmer la pertinence de cette analyse, notamment à propos de la subsidiarité.

. Thierry Garcin, Feu l’Union européenne ? A la carte, à géométrie variable, à plusieurs vitesses ?

L’UE se dirige vers des Europe à la carte, à géométrie variable et à plusieurs vitesses, explique Thierry Garcin. A l’approche du XXe anniversaire de l’entrée en vigueur du traité de Maastricht, le 1er novembre, l’auteur démontre que le ciment fédéraliste n’a pas pris.

. Franck Tétart, UE - Nationalismes régionaux : vers une fragmentation accrue de l’Europe ?

L’auteur met en perspective les signes qui conduisent à s’interroger sur une fragmentation accrue de l’Union européenne, via la multiplication des nationalismes régionaux, de la Belgique à l’Espagne, en passant par bien d’autres pays.

. Estelle Ménard, Italie. Géopolitique du Mouvement cinq étoiles : entre normalité et radicalité

Comment le Mouvement cinq étoiles (M5S) est-il arrivé au gouvernement ? Entre normalité et radicalité, comment le M5S a-t-il su s’imposer et pourrait-t-il durer en Italie ? Cette étude examine d’abord la progression du M5S aux niveaux national et régional ; puis l’ancrage du M5S au niveau local. Enfin, E. Ménard analyse le cyberespace du M5S, pointant les liens ambigus qu’il entretient avec des réseaux prônant un discours violent, diffamatoire et pro-russe. Ce qui permet de mieux le situer dans un contexte européen et international.

. Nicole Gnesotto et Pierre Verluise, Union européenne : de l’illusion à la Résistance démocratique ?

Comment l’Europe communautaire s’est-elle fourvoyée dans une « grande illusion démocratique » ? Pourquoi en Hongrie le parti d’Orban peut-il traverser une décennie avant que le PPE songe à le suspendre provisoirement ? Trois décennies après l’ouverture du Rideau de fer, le temps d’une Résistance démocratique au sein de l’UE est-il venu ? N. Gnesotto répond sans langue de bois aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com, à l’occasion de la publication de son nouveau livre : Nicole Gnesotto, « L’Europe indispensable », CNRS éditions, 2019.

. Marc Lazar et Laurent Chamontin, Populismes et peuplecratie en Europe. Des métamorphoses de nos démocraties

En quoi la recrudescence actuelle du populisme est-elle originale ? Que faut-il entendre par le nouveau concept de « peuplecratie » ? Une internationale anti-système est-elle concevable ? Voici quelques-unes des questions posées à Marc Lazar par Laurent Chamontin pour Diploweb.com. Marc Lazar publie avec Ilvo Diamanti, Peuplecratie. Les métamorphoses de nos démocraties, Gallimard, 2019.

. Pierre Verluise, France/UE : le malaise, pourquoi ?

La France a fait un pari : transformer l’Europe communautaire en un multiplicateur de puissance, mais les élargissements successifs ont contribué à réduire son poids relatif. Ce qui produit un grand malaise chez les Français.

. Pierre Berthelet, La lutte antiterroriste européenne. A l’épreuve des attentats

Cet article prend un relief singulier. Clos le 13 mars 2016 - soit avant les attentats du 22 mars 2016 - il pointe les ambiguïtés des Etats et les failles en matière d’échange de renseignement qui restent encore à colmater.

. Florent Parmentier et Pierre Verluise, Géopolitique de l’Etat de droit

Voici une utile réflexion sur la situation de l’Etat de droit dans le monde d’aujourd’hui, en Europe et aux Etats-Unis. L’ère dite de « post-vérité », dans laquelle les faits objectifs ont moins d’influence pour modeler les opinions publiques que les appels à l’émotion, a-t-elle un impact sur l’Etat de droit ? Propos recueillis par Pierre Verluise, Directeur des publications du Diploweb.

. François David, Le moment Trump, révélateur photographique de la démocratie libérale ?

En quoi, D. Trump révèle-t-il la démocratie américaine et occidentale, parfois bien malgré lui ? Sur le fond, le moment Trump revient aux fondements du politique : la démographie, la religion, le territoire et ses frontières, l’Etat, le demos face à ses élites. Sur la forme et la méthode employée, le 45ème président a démontré sa maîtrise des règlements et les législations. A titre personnel, il a épuisé toutes les lacunes du code fiscal, en payant probablement peu d’impôt sur le revenu. Puis, en 2016, quoique novice, il a essoré le code électoral en gagnant avec les grands électeurs. Probablement, sa politique étrangère éreintera à son tour le droit international et en testera le système jusqu’à ses limites.

(MAJ le 13 octobre 2019)


Toujours plus sur Diploweb

Ce dossier présente une sélection non exhaustive des ressources du Diploweb disponibles sur la démocratie. Plusieurs dizaines de documents s’y rapportent. Aussi nous vous invitons à poursuivre et affiner votre exploration de deux façons :
. par l’utilisation du moteur de recherche interne (en haut à gauche) ;
. par l’usage des rubriques géographiques du menu, en fonction de votre zone d’intérêt.


Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 16 octobre 2019 |
/>