Dossier géopolitique : La France d’outre-mer (FOM)

Par Pierre VERLUISE, le 27 avril 2023  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Docteur en géopolitique de l’Université Paris IV – Sorbonne. Fondateur associé de Diploweb. Professeur en CPGE à Blomet (Paris). Chercheur associé à la FRS. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine d’ouvrages. Producteur de trois Masterclass sur Udemy : "Les fondamentaux de la puissance" ; "Pourquoi les données numériques sont-elles géopolitiques ?" par Kévin Limonier ; "C’était quoi l’URSS ?" par Jean-Robert Raviot.

Le Diploweb n’a pas attendu la crise de 2023 à Mayotte pour s’intéresser à ce territoire comme aux autres collectivités territoriales d’outre-mer françaises. Ce dossier géopolitique du Diploweb conçu par Pierre Verluise rassemble des éclairages féconds à travers des liens vers des documents de référence de nombreux auteurs : articles, entretiens, cartes, vidéos. Et il y aurait encore tant à écrire sur cet "non-dit géopolitique français".

. Damien Gautreau, Le bras de fer franco-comorien au sujet de Mayotte

Les relations entre les Comores et la France ne sont pas au beau fixe et la question de Mayotte est loin d’être réglée. Les dirigeants comoriens se servent de la situation pour maintenir leur autorité.

. Florentin Brocheton, Mayotte, les décasages : expulsions d’étrangers proches dans le monde rural

Les perceptions sociales des habitants des villages mahorais changent avec la crise profonde que traverse Mayotte. Des familles intégrées dans la vie collective des villages, intégrées dans le tissu social, perçues comme membres du village se retrouvent ainsi expulsées par les Mahorais. Des communautés rurales aux relations et rapports complexes se mettent à expulser illégalement des populations dorénavant considérées comme exogènes, étrangères, porteuses de la responsabilité des crises que traverse Mayotte. F. Brocheton nous fait découvrir un visage souvent méconnu en métropole d’un territoire de la République française. Illustré d’une carte sous deux formats JPEG et PDF.

. Gérard-François Dumont, Découvrir Mayotte, une géopolitique singulière

Mayotte est presque un « impensé » du discours public en métropole, sauf en cas de crise, mais dans ce cas la méconnaissance de la géopolitique de ce territoire du sud-ouest de l’océan Indien pénalise la compréhension de l’actualité. Le Recteur Gérard-François Dumont offre ici une ample mise en perspective avec des données actualisées. Un texte qui fera référence, accompagné d’une carte de localisation.

. Jean-Christophe Gay, Pierre Verluise, Mieux connaître la France d’outre-mer. Entretien avec Jean-Christophe Gay

Jean-Christophe Gay, vient de publier « La France d’outre-mer. Terres éparses, sociétés vivantes », Armand Colin. Ce remarquable ouvrage présente des éléments localisés et chiffrés qui mis en relation forment une clé de lecture d’ensemble des caractéristiques de ces territoires trop souvent méconnus voire méprisés en métropole. J-C Gay passe d’un territoire à l’autre avec une aisance impressionnante, autant pour pointer des traits communs que des différences. Il répond aux questions de Pierre Verluise pour le Diploweb.com.

Dossier géopolitique : La France d'outre-mer (FOM)
Pierre Verluise
Docteur en géopolitique, fondateur du Diploweb.com
Verluise

. Pierre Verluise, Comment la France d’outre-mer vote-t-elle lors de l’élection présidentielle de 2022 ?

L’élection présidentielle française de 2022 confirme à la fois la diversité des outre-mer et l’attrait d’une majorité des collectivités d’outre-mer pour les candidats « protestataires », avec souvent la capacité de voter successivement pour l’extrême gauche puis l’extrême droite. De plus, la très faible participation des inscrits d’outre-mer à ce scrutin témoigne à tout le moins d’un malaise, voire d’une faible implication dans les enjeux électoraux nationaux. D’une certaine manière, ce scrutin illustre une fois de plus le caractère à la fois ultrapériphérique et contestataire de ces territoires. Illustré de plusieurs figures.

. Vidéo. Yan Giron. Les outre-mers français et les nouveaux risques maritimes

La France ne se résume pas l’Hexagone. Les outre-mers français sont aussi des composantes de la France... et lui offrent un immense espace maritime, avec la deuxième Zone économique exclusive du monde. Pourtant, les outre-mers et la ZEE française sont deux "vides" du discours commun au sujet de la France dans le monde. Yan Giron met donc ici en relation deux sujets méconnus mais stratégiques : les outre-mers et leur dimension maritime. Il y a ajoute sa signature : les nouveaux risques maritimes. Illustré par plusieurs cartes.

. Vidéo. Emilie Richard Les villes des outre-mers français face aux risques

L’outre-mer français est soumis à des climats difficiles. La plupart des terres ultramarines sont situées dans des zones tropicales ou équatoriales (Caraïbes, Amérique du Sud, Océan Indien, Polynésie…) ; les autres relèvent de climats froids rigoureux. En outre, du fait de sa situation géographique, la France d’outre-mer est davantage exposée que la métropole à des risques naturels, cycloniques, sismiques ou volcaniques. Les inégalités qui sous-tendent la vulnérabilité de ces territoires soulignent l’idée essentielle que le risque est un objet politique.

. Yvette Veyret, Une catastrophe inévitable : Saint-Martin (Antilles), une île à risques majeurs

Au terme d’une étude géographique rigoureuse, Y. Veyret pose les questions éludées par la couverture médiatique de la catastrophe de Saint-Martin.

. Stéphane Granger, La Guyane, collectivité française et européenne d’outre-mer entre plusieurs mondes

Toujours en quête d’une plus grande affirmation politique et identitaire et d’un développement permettant d’assurer un débouché aux dizaines de milliers de jeunes sous-employés et une meilleure insertion régionale, les Guyanais sont tiraillés entre leurs multiples appartenances et contradictions.

Cette exceptionnelle étude présente successivement l’affirmation politique et statutaire de la Guyane (I), de l’affirmation identitaire à l’insertion continentale progressive (II), les contradictions d’un territoire français en Amérique du Sud (III), et les perspectives, entre isolement, protection et ouverture (IV). Illustré de trois documents réalisés par Charlotte Bezamat-Mantes. Enrichi postérieurement à la publication d’une chronologie du mouvement social de mars-avril 2017 en Guyane, en pied de page.

. François-Michel Le Tourneau, Découvrez la vie des chercheurs d’or qui pratiquent l’orpaillage clandestin en Guyane française. Entretien avec F.-M. Le Tourneau

Cet entretien avec François-Michel Le Tourneau éclaire la vie des chercheurs d’or qui pratiquent l’orpaillage clandestin en Guyane française, en Amérique latine. L’exploitation illégale de cette ressource révèle combien un monde parallèle se joue ici des frontières et de la souveraineté françaises sur certaines parties de ce territoire situé au Nord du Brésil et à l’Est du Surinam. En Guyane française, les « garimpeiros » acteurs à l’origine du système de l’orpaillage clandestin ou qui en profitent directement ne sont pas des acteurs guyanais. Le terme « garimpeiros », sous-entend en effet un vrai système aux composantes multiples, à la fois économiques, sociales et culturelles, créé au Brésil et qui étend ses ramifications dans l’Amazonie brésilienne, en Guyane française, au Suriname, et jusqu’en Bolivie.

. Maelig Terrien, Quelle direction stratégique pour la politique française contre l’orpaillage illégal en Guyane ?

Construit sur une enquête de terrain, cet article fait un bilan critique de la politique française contre l’orpaillage clandestin en Guyane. L’auteur s’interroge sur la politique publique mise en oeuvre et ses contradictions. Avec deux cartes et un assemblage de deux photos.

. Hervé Théry, France-Brésil : un pont géopolitique

Pourquoi construire un pont aussi grandiose sur l’Oyapock alors que l’on n’attend qu’un trafic très limité, qui aurait très probablement pu être absorbé sans difficulté - à un coût infiniment moindre - en renforçant le service des bacs qui assuraient déjà la traversée ? Cela ne s’explique que dans une perspective géopolitique régionale. (3 illustrations dont 1 carte de situation)

. Population & Avenir, Schéma de la Guyane, territoire ultramarin de l’Union européenne

Un schéma pour comprendre l’organisation spatiale de la Guyane française. Sortez vos crayons et vos feutres...

. Vidéo. La France une puissance de l’Indo-Pacifique ? P. Milhiet

Les problématiques géopolitiques dans l’Indo-Pacifique français sont à la fois différenciées et imbriquées à toutes les échelles d’analyses : internationales, régionales, nationales, locales. Depuis le Brexit (2020), la France reste le dernier interlocuteur membre de l’Union européenne (UE) souverain dans la zone, une occasion unique de réaffirmer son rôle de grande puissance européenne.

La stratégie promue par l’État place de facto les collectivités françaises de l’Indo-Pacifique à la confluence de projets géopolitiques concurrents. Pourquoi ? Cette passionnante conférence l’explique clairement, à plusieurs échelles.

. Vidéo. Christian Lechervy La Nouvelle-Calédonie

Ambassadeur et Secrétaire permanent pour le Pacifique à la date de cette conférence, Christian Lechervy présente la situation géopolitique de la Nouvelle-Calédonie, de façon à la fois claire et précise. Une présentation documentée particulièrement bienvenue dans le contexte de la consultation référendaire fixée au 4 novembre 2018. L’occasion de découvrir comment s’organise déjà une souveraineté partagée.

. Paco Mihliet, Géopolitique de l’outre-mer. Quelle concurrence France / Chine en Polynésie française ?

« On ne peut être Français le lundi, et Chinois le mardi » a récemment déclaré le président de la République française à l’occasion d’un déplacement en Polynésie française. Paco Milhet présente un décalage entre la stratégie nationale et le contexte géopolitique local. Il décode les contradictions des jeux d’acteurs à plusieurs échelles.

. Aline Amodru-Dervillez, Quelles sont les chances de la France dans la bataille numérique en Océanie ?

Dans un environnement géopolitique mouvant, les collectivités françaises du Pacifique développent une stratégie pour devenir des acteurs majeurs de l’Océanie et créer un « Pacific French Tech ». Les enjeux sont considérables, et les difficultés restent présentes. Cette étude solidement documentée est à la fois un éclairage des collectivités françaises d’outre-mer en Océanie, et une présentation d’une dimension méconnue des enjeux numériques présents et à venir. Quatre cartes inédites.

. Paco Milhiet, L’Indo-Pacifique français en 2022, retour sur une année charnière

Stratégie nationale et réalités locales ne se superposent pas systématiquement dans l’Indo-Pacifique français. Si les collectivités françaises de l’Indo-Pacifique sont amenées à devenir une composante importante des relations internationales françaises, celles-ci doivent être considérés dans leurs spécificités, pas seulement pour leur intérêt géostratégique. Les organismes, institutions et think tanks français doivent en conséquence se spécialiser sur ces problématiques par un travail de formation et de sensibilisation indispensable, mais aussi en valorisant les compétences existantes notamment dans chaque collectivité d’outre-mer. Un tableau inédit par Paco Milhiet, auteur de « Géopolitique de l’Indo-Pacifique. Enjeux internationaux, perspectives françaises », préface de Christian Lechervy, éditions Le Cavalier bleu.

. François Guilbert, France. Outre-Mer. La Polynésie française se dote d’une nouvelle diplomatie parlementaire

Cette étude approfondie présente comment la Polynésie française met le cap sur la francophonie régionale et institutionnelle et ouvre des coopérations parlementaires polynésiennes à la Mélanésie. L’auteur explique enfin comment la diplomatie parlementaire polynésienne s’élargit à l’ensemble Pacifique insulaire. Accompagné d’une carte.

. François Guilbert, Wallis-et-Futuna dans l’arène internationale

Le Président de la République visite Wallis-et-Futuna les 21 et 22 février 2016, un territoire de la République française qui n’est pas aussi isolé du reste du monde que peut le laisser penser un regard trop rapidement jeté sur une mappemonde et les immensités de l’Océanie. L’insertion de Wallis-et-Futuna sur la scène internationale prend comme chez ses voisins des chemins institutionnels, économiques mais aussi culturels, éducatifs, environnementaux, religieux, sanitaires ou encore sportifs. Même les plus petits territoires de la République trouvent leur place dans l’ordonnancement du monde et ses segments (sous)-régionaux, encore faut-il s’y montrer attentif. Partons à la découverte. Illustré de nombreux documents.

. François Guilbert, Le Pacifique insulaire face au COVID-19 : quelles solidarités et compétitions stratégiques ?

Voici une étude remarquablement documentée pour connaître les solidarités et compétitions stratégiques dans le Pacifique insulaire face au COVID-19. Tous les États et territoires du Pacifique ne sont pas atteints cliniquement par le COVID-19 ; Une gestion de crise mettant en première ligne les ex-puissances tutélaires ; Un coût économique élevé pour le Pacifique insulaire ; Faire face à la montée de la puissance chinoise dans le Pacifique. Illustré d’une carte et quatre tableaux.

. Charlotte Bezamat-Mantes, Pierre Verluise, Carte. Les États-Unis dans la zone Indo-Pacifique en 2021 : accords de coopération, de défense et alliances militaires

Une forte tension survient mi-septembre 2021 entre Paris et Washington DC lorsque l’annonce de la création d’un pacte de sécurité trilatéral appelé AUKUS est fatal à la vente à l’Australie de sous-marins français (Naval Group). Cette carte inédite offre une vision d’ensemble des accords de coopération, de défense et alliances militaires des États-Unis dans une zone d’importance stratégique croissante… où la France espérait bien marquer des points. Carte grand format en pied de page.

. Michel Foucher, Pierre Verluise, Pourquoi des mondes francophones ? Entretien avec Michel Foucher

A propos de francophonie, pourquoi parler de pluralité ? Comment caractériser les présences francophones en Europe, en Afrique subsaharienne, en Asie et en Amérique ? Peut-on distinguer des francophonies du Nord et du Sud ? Pourquoi la France est-elle, paradoxalement, le premier chantier de la francophonie ? Et demain, quelle place pour les francophonies dans un monde globalisé post-covid19 ?

. Olivier Kempf, Quelle puissance - relative - de la France ?
Comment caractériser la puissance française ? Quelle est la fonction de la thématique du déclin ? Comment exprimer son rêve de puissance ? Quelle stratégie ? Le général (2S) O. Kempf apporte des réponses stimulantes particulièrement bienvenues dans le contexte présent. Avec en bonus un résumé par Anna Monti, validé par O. Kempf.


Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 28 février 2024 |