Dossier géopolitique. La Russie. Une puissance qui se reconstruit après l’éclatement d’un empire : la Russie depuis 1991

Par Pierre VERLUISE, le 20 novembre 2019  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Docteur en géopolitique de l’Université Paris IV – Sorbonne. Fondateur associé de Diploweb. Chargé d’un cours semestriel de Géographie politique au sein du MRIAE de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, chercheur associé à la FRS. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine de livres. Il vient de diriger « Histoire, Géographie et Géopolitique de la Russie et de ses frontières », éd. Diploweb via Amazon

A la marge des programmes scolaires du secondaire pendant de longues années, souvent méconnue, la Russie revient en bonne place dans le nouveau programme d’enseignement de spécialité HGGSP de Première générale. Son étude est intégrée au thème 2 - "Analyser les dynamiques des puissances internationales" - via l’axe 1 ainsi formulé : "Essor et déclin des puissances : un regard historique" et un Jalon ainsi titré : "Une puissance qui se reconstruit après l’éclatement d’un empire : la Russie depuis 1991". Une formulation affirmative, comme si depuis 1991 la reconstruction de la Russie comme puissance ne faisait pas débat. A minima, un point d’interrogation pourrait être ajouté pour problématiser ce Jalon, au vu des documents d’experts ici rassemblés dans un dossier conçu par Pierre Verluise. Etudes, articles, cartes, et même un livre et une vidéo pour répondre à cette question.

. Pierre Verluise, Michel Heller, URSS - 8 décembre 1991, pourquoi l’éclatement du système soviétique ? Entretien avec Michel Heller
Pour l’historien Michel Heller, la perestroïka était d’avance condamnée pour trois raisons. Premièrement, parce que le système soviétique n’était pas réformable. Deuxièmement, M. Gorbatchev n’a jamais eu l’audace de mener une politique conséquente pendant un an. Troisièmement, sa stratégie de pouvoir a déclenché des mouvement imprévus.

. Pierre Verluise, Laurent Chamontin, La Russie. L’empire sans limites ? Entretien avec Laurent Chamontin
Voici un entretien exclusif avec Laurent Chamontin, auteur de "L’empire sans limites. Pouvoir et société dans le monde russe", éd. de l’Aube. En quoi la relation des Russes à l’espace est-elle spécifique ? La Russie est-elle aujourd’hui encore une forme d’empire, tant dans l’acception spatiale que politique du mot, ne serait-ce que par la tendance patrimoniale du pouvoir ?
Russie et démocratie, ces deux mots peuvent-ils faire système ? Quel État de droit à Moscou et dans ses provinces ? Quel contrat entre la société et l’État ? De votre point de vue, cela fait-il sens de compter la Russie au nombre des pays émergents ? Moscou aujourd’hui est-elle une forme de village Potemkine ?

Dossier géopolitique. La Russie. Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un empire : la Russie depuis 1991
Pierre Verluise
Pierre Verluise est régulièrement sollicité par les médias pour son expertise qu’il met aussi au service de la formation en institution, entreprise et association.

. Pierre Verluise (dir.), « Histoire, Géographie et Géopolitique de la Russie et de ses frontières », éd. Diploweb via Amazon

Presque trois décennies après la disparition de l’URSS (1991), cette immense zone semble tombée dans un trou noir de la connaissance. Pour un jury ou un recruteur, rien de plus facile que de mettre en difficulté un candidat sur cet immense empire dont il n’a pas été contemporain. Née de la Révolution d’Octobre 1917, l’Union des républiques socialistes soviétiques s’est étendue jusqu’à 22 millions de kilomètres carrés ! Après s’être séparée des quatorze autres républiques, la Russie post-soviétique affiche encore 17 millions de kilomètres carrés ! Et entend bien conserver un droit de regard sur ce qui se passe à ses frontières, comme si la doctrine Brejnev de la « souveraineté limitée » était encore d’actualité. Pourtant, de grands acteurs comme les Etats-Unis, l’OTAN, l’UE mais aussi la Chine, avancent leurs pions sur ses marges. Ce qui provoque des tensions significatives, notamment lorsqu’une Russie qui aspire toujours à la puissance sort de ses frontières, en Géorgie (2008- ) et en Ukraine (2014- ).

Par convention, toute étude sur l’Europe géographique se doit d’intégrer la Russie et ses frontières. Cet ouvrage est conçu pour vous en offrir les clés. Nous avons rassemblé ici de véritables experts qui apportent des éclairages sur des fondamentaux de l’Histoire, la Géographie et la Géopolitique de la Russie et de ses frontières. La première partie présente l’Union des républiques socialistes soviétiques et ses lendemains. La deuxième se penche sur la Russie de Vladimir Poutine. La troisième offre un point approfondi sur ses fronts et frontières Enfin, la quatrième partie présente son hard power et son soft power. Ces auteurs vous apporteront une expertise formulée de façon pédagogique. Vous pourrez ainsi mieux mettre en perspective les soubresauts de l’actualité, donner de la profondeur à votre analyse et sortir du lot.

Dirigé par Pierre VERLUISE, docteur en géopolitique de l’Université de Paris - Sorbonne, chargé de cours à la Sorbonne et professeur en CPGE, chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS). Il a fondé le séminaire géopolitique de l’Europe à l’École de guerre. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine d’ouvrages, fondateur du Diploweb.com et directeur de ses publications. Avec des contributions de 16 experts : Mathieu BOULÈGUE, Cyrille BRET, Laurent CHAMONTIN, Juliette DENIS, Gérard-François DUMONT, Colin GÉRARD, Patrice GOURDIN, Michel HELLER, Kevin LIMONIER, Thomas MERLE, Michel NIQUEUX, Jean-Sylvestre MONGRENIER, Thomas TANASE, Françoise THOM et Julien VERCUEIL et Pierre VERLUISE.

. Pierre Verluise, L’Europe stratégique de 1989 à 2019 : de l’éclatement du Bloc de l’Est à l’implosion de l’OTAN ?

« Ce qu’on est en train de vivre, c’est la mort cérébrale de l’OTAN » déclare le président de la République française Emmanuel Macron le 7 novembre 2019 dans un entretien à l’hebdomadaire The Economist. Il s’inquiète dans ce contexte de la « fragilité extraordinaire de l’Europe (communautaire) ».
Quelles dynamiques conduisent l’Europe stratégique à passer de 1989 à 2019 de l’éclatement du Bloc de l’Est à un risque d’implosion de l’OTAN ? P. Verluise apporte des éléments de réponse précis. Il offre en conclusion quatre scénarios pour les années à venir.

. Carte. Atelier de cartographie de SciencesPo, Russie : carte stratégique
Voici une carte extraite du n°57 de Questions internationales, La Russie, au défi du XXIe s, La Documentation française, Septembre-Octobre 2012, p. 51. A la différence des représentations habituelles en France, cette carte est centrée sur la Russie, ce qui conduit à prendre conscience du poids relatif de l’Asie quand on se place à Moscou.

. Carte. Laurent Chamontin, Pierre Verluise, Charlotte Bezamat-Mantes, Carte de la Russie et son "Etranger proche"
Voici une carte des relations de la Russie avec les 14 ex-Républiques soviétiques non-russes qu’elle considère encore comme son "Etranger proche". Un sujet géopolitique majeur.

. Laurent Chamontin, Anne de Tanguy. La Russie dans le monde : quelles singularités ? Entretien avec Anne de Tinguy
Anne de Tinguy vient de diriger "La Russie dans le monde", CNRS édition (2019). Elle caractérise ici le rapport de la Russie au monde extérieur, fait le bilan de près de 20 ans d’action extérieure de V. Poutine et s’interroge sur l’avenir de la Russie. V. Poutine est au pouvoir depuis près de vingt ans : quel est le bilan de son action extérieure ? La Russie est revenue, au Moyen-Orient et ailleurs, sur le devant de la scène : faut-il en conclure qu’elle est redevenue une grande puissance ? Pourquoi l’avenir de la Russie semble-t-il incertain ?

. Cyrille Bret, Poutine IV peut-il devenir le grand réformateur de l’économie russe ?
Poutine I (1999-2004) a été le président de la restauration de l’autorité de l’Etat à l’intérieur. Poutine II (2004-2008) a été celui de la prospérité comme Poutine III (Premier ministre et président entre 2008 et 2018) a été celui de la modernisation des forces armées. Poutine IV (2018-2024, voire au-delà) peut-il enfin être le grand réformateur économique de l’économie russe ?

. Laurent Chamontin, Julien Vercueil, La Russie : réalités et perspectives économiques. Entretien avec Julien Vercueil
L’État a souvent joué un rôle clé dans l’économie russe. Est-ce encore le cas aujourd’hui ? La Russie est-elle toujours une économie rentière ? Quels sont les défis de la diversification ? Le refroidissement avec l’Occident depuis 2014 est-il un problème ? Les partenariats avec la Chine ou d’autres acteurs peuvent-ils s’y substituer ? Qu’en est-il de l’Union économique eurasiatique (UEE) ?

. Trois cartes commentées. Charlotte Bezamat-Mantes, Matthieu Seynaeve, Pierre Verluise, Europe géographique : La corruption, un facteur de mal-développement ? Piste de recherche géopolitique
Il s’agit ici de disposer d’éléments pour savoir si la corruption peut être un facteur de mal-développement. L’espace considéré est celui de l’Europe et de ses marges orientales. La réponse s’organise en trois temps : IDH, IPC et mise en corrélation IDH et IPC. Pour la Russie la démonstration est limpide.

. Michel Niqueux, Le conservatisme russe : une longue tradition
Voici une remarquable contribution à la compréhension de la Russie. La longue durée est mobilisée pour mieux saisir l’actualité. À cheval entre l’Europe et l’Asie, avec une capitale excentrée (Saint-Pétersbourg) de 1703 à 1918, la Russie a toujours été en quête de son identité. La Russie est-elle une « puissance européenne », comme le déclarait Catherine la Grande en 1767, à laquelle il suffirait de rattraper le retard (quantitatif) qu’elle a sur la civilisation de l’Europe ? Est-elle au contraire un pays fondamentalement autre, apte à devenir un modèle face à un « Occident pourrissant », comme le définissaient les légitimistes français des années 1830 ? Dès le début du XIXe siècle, les penseurs russes formulent toutes les attitudes possibles envers l’Europe : modèle à imiter, à rattraper et dépasser, à régénérer ou à rejeter ? Le conservatisme anti-occidentaliste d’une majorité de responsables et de médias russes depuis la fin de la perestroïka et l’avènement de V. Poutine (fin 1999) a souvent surpris. Il a en réalité des racines profondes dans la pensée russe, dont la connaissance est nécessaire pour comprendre les évolutions de la Russie.

. Laurent Chamontin, Françoise Thom, Pourquoi et comment V. Poutine gagne-t-il un 4e mandat présidentiel en Russie ? Entretien avec Françoise Thom
Comment expliquer que le vainqueur de l’élection présidentielle en Russie soit « connu » plusieurs semaines avant le scrutin ? Pour le savoir, Laurent Chamontin a rencontré pour Diploweb Françoise Thom qui vient de publier « Comprendre le poutinisme », Paris, éd. Desclée De Brouwer (2018).

. Laurent Chamontin, Galia Ackerman. Les manipulations historiques dans la Russie de V. Poutine, un sujet géopolitique. Entretien avec Galia Ackerman
Après avoir été alliée de l’Allemagne nazie d’août 1939 à juin 1941, l’Union soviétique est attaquée par Hitler. Contrainte et forcée, l’URSS change alors de camp. Quelle relation le pouvoir russe entretient-il avec la Seconde Guerre mondiale et ses zones d’ombres ? Comment expliquer la résurgence actuelle du culte de la "Grande Guerre Patriotique" (1941-1945) et de ses héros ? Galia Ackerman, auteur de « Le régiment immortel. La guerre sacrée de Poutine », éd. Premier Parallèle (2019), répond aux questions de Laurent Chamontin pour Diploweb.com

. Isabelle Facon, La Russie en Asie. Une Russie insuffisamment asiatique
Géopolitique de la Russie. Ayant trop longtemps négligé l’Asie, la Russie peine à trouver les leviers et les voies d’une meilleure insertion dans cette région. Ses efforts butent sur des positions et des intérêts américains installés de longue date qui ne laissent pas grand place aux tentatives de Moscou de s’affirmer, malgré un certain nombre d’ouvertures du côté du Vietnam, de la Corée ou encore de la Nouvelle-Zélande. La Chine, en tout cas, montre une «  réticence à lui reconnaître un statut de puissance asiatique  ».

. Pierre Verluise, Fabien Herbert, Isabelle Facon. Vidéo. Isabelle Facon. Quelles relations entre la Russie et l’Asie ?
Quels sont les vrais enjeux stratégiques de la Russie en Asie ? Isabelle Facon, Maitre de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) répond avec précision aux questions de Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com. Un sujet important pour le 4e mandat de V. Poutine.

. Carte. Olivier Zajec, Sigrid Conrad, Carte de la Russie administrative
Carte extraite du livre Russie, les chemins de la puissance publié par Isabelle Facon aux éditions Artège, Coll. Initiation à la géopolitique, 2010, 191 p.

. Carte. Teva Meyer, Carte de l’industrie nucléaire civile : l’autre énergie de la puissance russe dans le monde
Voici une recherche originale sur la géopolitique de l’énergie. Forte d’un complexe atomique en expansion, hérité de l’Union soviétique, l’industrie nucléaire russe cherche à exporter ses réacteurs dans les nouveaux marchés émergents pour consolider ou créer des liens de dépendance à l’importation de combustibles de Russie, obligeant alors les industriels à chercher de nouvelles sources d’uranium. Teva Meyer présente ici un carte inédite

. Carte. Thomas Merle, Carte des quasi-Etats post-soviétiques
Cette carte inédite illustre un article de Thomas Merle publié sur Diploweb.com "Les États autoproclamés postsoviétiques, angles morts du voisinage de l’Union européenne".

. Pierre Verluise, URSS-Russie, 1991-2011 : quels héritages stratégiques à l’égard de l’Union européenne ?
Cet article aborde une question clé : existe-t-il des héritages stratégiques de l’URSS dans les calculs de la Russie post-soviétique à l’égard de l’Union européenne ?


Toujours plus sur Diploweb

Ce dossier présente une sélection non exhaustive des ressources du Diploweb disponibles sur la Russie. Plusieurs centaines de documents s’y rapportent. Aussi nous vous invitons à poursuivre et affiner votre exploration de deux façons :
. par l’utilisation du moteur de recherche interne (en haut à gauche) ;
. par l’usage des rubriques géographiques du menu, en fonction de votre zone d’intérêt.


Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le jeudi 5 décembre 2019 |
/>