Carte. La désinformation sur Facebook. Comment les États transforment les réseaux sociaux en armes

Par Charlotte BEZAMAT-MANTES, ECFR , le 25 février 2022.

Le Conseil européen pour les relations internationales (ECFR) est le premier think-tank pan-européen. C’est un organisme indépendant, sans aucun lien avec les institutions européennes. Charlotte Bezamat-Mantes est Docteure de Géographie mention Géopolitique – Institut Français de Géopolitique (IFG, Université Paris 8) et cartographe indépendante. Membre du Conseil scientifique du Diploweb.com

En décembre 2021, l’ECFR a publié en anglais une somme considérable "The Power Atlas. Seven battlegrounds of a networked world", sur ecfr.eu. Un membre du Conseil scientifique du Diploweb a attiré notre attention sur cette publication. Nous avons demandé à l’ECFR l’autorisation de traduire quelques cartes en français afin de contribuer au débat. Traduite et réalisée en français par C. Bezamat-Mantes, la carte grand format se trouve en pied de page.
Pour information, il nous arrive aussi de donner une suite favorable à la reprise des cartes du Diploweb sur d’autres supports, par exemple dans la revue en ligne Skema Publika. Notre ADN c’est la circulation de l’intelligence du monde, pas le fonctionnement en silos.

AVEC près de 2,9 milliards d’utilisateurs actifs, Facebook se place en 2021 comme le réseau social le plus populaire au monde [1]. La campagne présidentielle américaine de 2016 a montré comment le réseau, créé en 2004, a pu être utilisé comme vecteur de désinformation et d’influence étrangère.

Le planisphère "La désinformation sur Facebook : Comment les États transforment les réseaux sociaux en armes" présente des données issues du rapport « Threat Report : Combating Influence Operations », publié par Facebook en mai 2021. Ce rapport recense les opérations d’influence étrangère, définies comme des campagnes « d’efforts coordonnés pour manipuler ou corrompre le débat public dans un but stratégique » [2].

Carte. La désinformation sur Facebook. Comment les États transforment les réseaux sociaux en armes
Carte. La désinformation sur Facebook. Comment les Etats transforment les réseaux sociaux en armes
Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte. Conception et réalisation de la version originale en anglais 2021 ECFR, The Power Atlas. Traduction et réalisation de version en français 2022 Charlotte Bezamat-Mantes pour Diploweb.com. Voir au format PDF
Bezamat-Mantes/Diploweb.com

Entre septembre 2017 et mai 2021, on recense un total de 197 opérations d’influence étrangère touchant plus de 60 pays. Un groupe de 9 pays est à l’origine de plus la moitié de ces opérations. Il s’agit de la Russie (28 opérations recensées sur la période), l’Iran (19), l’Ukraine (11), le Mexique, la Birmanie et les États-Unis, à l’origine de 9 opérations chacun, puis l’Égypte (7) et le Brésil et la Géorgie (6 chacun).

NDLR : La guerre en Ukraine pourrait donner l’occasion de nouvelles opérations de désinformation sur les réseaux sociaux.

Les États-Unis sont de loin le premier pays visé : entre 2017 et 2020, 26 opérations les ont ciblés. L’Ukraine et le Royaume-Uni ont quant à eux été visés par 11 opérations d’influence chacun, suivis par la Libye et le Soudan, visés chacun par 6 opérations.

Sur le site de l’ECFR.eu "The Power Atlas. Seven battlegrounds of a networked world"

Copyright pour le texte et la version de la carte en français : 2022-Charlotte Bezamat-Mantes/Diploweb.com

Titre du document :
Carte. La désinformation sur Facebook. Comment les Etats transforment les réseaux sociaux en armes

Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte. Conception et réalisation de la version originale en anglais 2021 ECFR, The Power Atlas. Traduction et réalisation de version en français 2022 Charlotte Bezamat-Mantes pour Diploweb.com. Voir au format PDF



Document ajouté le 24 février 2022
Document JPEG ; 178697 ko
Taille : 1024 x 768 px

Visualiser le document

Entre septembre 2017 et mai 2021, on recense un total de 197 opérations d’influence étrangère touchant plus de 60 pays. Un groupe de 9 pays est à l’origine de plus la moitié de ces opérations. Quels sont ces pays ?

Mots clés — Key words

MondeRoyaume-Uni Russie UkraineIran Etats-UnisGéopolitiqueDésinformationInternet20212022

Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

[1Sondage Hootsuite, octobre 2021.

[2« coordinated efforts to manipulate or corrupt public debate for a strategic goal », Facebook, « Threat Report : Combating Influence Operations », 2021.


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le samedi 18 mai 2024 |