Carte. L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à 30 Etats membres

Par Charlotte BEZAMAT-MANTES, Pierre VERLUISE, le 8 décembre 2021.

Charlotte Bezamat-Mantes est Docteure de Géographie mention Géopolitique – Institut Français de Géopolitique (IFG, Université Paris 8) et cartographe indépendante. Ses travaux ont été récompensés en 2021 par le Prix de thèse de l’Association Française d’Études Canadiennes (AFEC). Rédactrice-Cartographe pour Diploweb.com depuis septembre 2014. Pierre Verluise, Docteur en Géopolitique est le fondateur du Diploweb.com. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine d’ouvrages. Producteur de trois Masterclass dont "C’était quoi l’URSS ?" par le Pr Jean-Robert Raviot (Udemy).

Cette carte inédite de l’OTAN à 30 Etats membres permet de visualiser la dynamique post-Guerre froide. Des pays Baltes à la Roumanie, il s’agit d’un mouvement d’extension vers l’Est, à la demande des Etats concernés dans l’espoir de se prémunir de la Russie. La plupart des Etats membres de l’UE sont également membres de l’OTAN, dont la France.

Cette carte inédite de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à 30 Etats membres permet de visualiser la dynamique post-Guerre froide.
Des pays Baltes à la Roumanie, il s’agit d’un mouvement d’extension vers l’Est, à la demande des Etats concernés dans l’espoir de se prémunir de la Russie. En effet, à la fin du XXe s et au début du XXIe s l’offre de sécurité de l’UE n’était pas jugée suffisante par ces pays, d’abord entrés dans l’OTAN, puis dans l’UE [1]. Sous l’effet des élargissements de 1999 et 2004 de l’OTAN, il existe depuis une enclave militaire russe dans l’OTAN, Kaliningrad.

La plupart des Etats membres de l’UE sont également membres de l’OTAN, dont la France. Ce qui explique pourquoi cette carte est ici placée dans la rubrique UE. Il résulte de cette double appartenance OTAN / UE des problématiques subtiles qui semblent pénaliser jusqu’en 2021 l’essor d’une défense européenne. Reste à savoir ce que produiront les échanges de l’automne 2021 entre le président des Etats-Unis et le président de la République française au sujet d’une "défense européenne". A compter du 24 février 2022, la guerre russe en Ukraine engage peut-être une modification de l’ADN de l’Union européenne en matière de défense et de puissance. Ce processus sera long. En l’attente, il produit surtout un resserrement des liens OTAN-UE, jusqu’à preuve du contraire. Autrement dit, V. Poutine a produit le résultat inverse de l’objectif clé de Moscou depuis des décennies. Par la relance de la guerre russe en Ukraine, le Kremlin a - bien malgré lui - relégitimé et réinventé l’OTAN qu’E. Macron déclarait "en état de mort cérébrale" en 2019. Grâce à V. Poutine, l’OTAN bouge encore, voire se redresse.

Les candidatures de l’Ukraine et la Géorgie sont dans une certaine mesure non officielles mais irritent considérablement la Russie [2]. V. Poutine aimerait réactualiser la doctrine de feu L. Brejnev quant à la souveraineté limitée des pays satellites, ici pour ce que feu B. Eltsine appelait "l’étranger proche".

Il est cocasse de constater qu’en France des partis politiques qui se prétendent attachés à la souveraineté nationale seraient prêts à s’asseoir sur celle des Ukrainiens et des Géorgiens, souvent sous l’influence de la désinformation russe. [3] A la question de l’OTAN vient s’ajouter celle des candidatures de l’Ukraine, de la Moldavie et de la Géorgie à l’UE.

Cette carte illustre aussi le cas de la Suède, présenté de manière plus approfondie par Lars Wedin. Cette carte met encore en avant le cas de la Finlande qui - sous l’effet de guerre russe en Ukraine - a aussi accéléré son rapprochement avec l’OTAN.

Cette carte initialement publiée le 8 décembre 2021 est mise en perspective dans cet article de Pierre Verluise, "L’Europe stratégique de 1989 à 2019 : de l’éclatement du Bloc de l’Est à l’implosion de l’OTAN ?"

Carte au format PDF pour impression haute qualité

Carte au format JPG ci-dessous.

Publication initiale le 8 décembre 2021. Texte MAJ ultérieurement, notamment le 17 mars 2022 pour le positionnement de l’Ukraine au sujet de l’OTAN, et le 15 mai 2022 pour la Finlande.

Titre du document :
Carte. L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à 30 Etats membres

Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte de L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à 30 Etats membres. Conception de la carte et de sa légende : Pierre Verluise. Réalisation Charlotte Bezamat-Mantes pour Diploweb.com



Document ajouté le 12 décembre 2021
Document JPEG ; 532997 ko
Taille : #LARGEURx768 px

Visualiser le document

Cette carte inédite de l’OTAN à 30 Etats membres permet de visualiser la dynamique post-Guerre froide. Des pays Baltes à la Roumanie, il s’agit d’un mouvement d’extension vers l’Est.


Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

[1L’intervalle entre leur adhésion volontaire à l’OTAN et leur adhésion volontaire à l’UE varie de quelques semaines (baltes) à quelques quelques années (Pologne, Hongrie, République tchèque, Roumanie, Bulgarie... etc.)

[2Le 15 mars 2022 le président ukrainien aurait mis fin à cette demande sous la pression des violences exercées par la Russie en Ukraine depuis le 24 février 2022.

[3Cf. EUvsDisinfo.eu, "Désinformation sur le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine : sept mythes déboulonnés", 24 janvier 2022.


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le jeudi 29 septembre 2022 |