Masterclass de J-R Raviot C’était quoi l’URSS ? L’expérience soviétique 1917-1991

Par Jérémie ROCQUES, Jean-Robert RAVIOT , Pierre VERLUISE, le 13 septembre 2022  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Jean-Robert Raviot est Professeur des universités, Université Paris Nanterre. Docteur et HDR en science politique, Jean-Robert Raviot est professeur des universités en études russes et post-soviétiques à l’Université Paris Nanterre, où il dirige la formation Master et Doctorat en études russes et post-soviétiques et la formation de Licence et de Master bilingues franco-russe de Droit.
Pierre Verluise est Docteur en géopolitique de l’Université Paris IV – Sorbonne. Fondateur associé de Diploweb. Professeur en CPGE à Blomet (Paris). Chercheur associé à la FRS. Auteur, co-auteur ou directeur d’une trentaine d’ouvrages. Producteur de trois Masterclass sur Udemy : "Les fondamentaux de la puissance" ; "Pourquoi les données numériques sont-elles géopolitiques ?" par Kévin Limonier ; "C’était quoi l’URSS ?" par Jean-Robert Raviot.
Jérémie Rocques est le réalisateur (images, son, montage).

La guerre russe en Ukraine montre combien pour Moscou l’ex-URSS reste "un sujet". L’URSS a marqué le XXe siècle ... puis elle est tombée dans un grand vide. Pourtant, l’histoire de l’Union soviétique a une valeur en soi mais aussi pour comprendre l’histoire du monde, et les points de ruptures / continuités avec la Russie contemporaine. Un pays continent qui entend bien rester un acteur géopolitique.

Qu’allez-vous découvrir ?

Vous allez découvrir les fondamentaux de l’histoire de l’URSS 1917-1991, de façon pédagogique.
Vous allez comprendre les fondamentaux du système soviétique et des systèmes communistes, avec finesse.
Vous disposerez d’une approche chronologique des grandes évolutions de l’URSS en tant que modèle politique.
Vous maîtriserez une analyse de l’évolution du pouvoir et des institutions de l’URSS, avec des faits précis.
Vous comprendrez les grandes évolutions de la société soviétique et du phénomène soviétique.
Vous pourrez utiliser de nombreuses ressources de qualité.
Vous disposerez à votre convenance d’exercices et de corrigés.

Avis Héloïse Boucly Note : 5,0 sur 5
Je recommande vivement cette masterclass, claire, précise et instructive.

Ce que Jean-Robert Raviot va éclaircir avec vous

Trente ans après la chute de l’URSS, du système et du bloc soviétiques, il faut s’interroger sur ce que fut l’expérience soviétique. L’URSS fut-elle un monde inversé de notre monde occidental, démocratique et capitaliste ? Fut-elle une modernité alternative, peu comparable à la nôtre ? Ou bien la civilisation soviétique ressemble-t-elle par bien des traits à notre modernité occidentale ?

Ce cours est construit selon une progression à la fois chronologique et thématique.

Dans les sections 2 et 3, nous envisageons successivement la manière dont fut constituée l’URSS, un nouvel Etat et une nouvelle société, puis comment ce nouveau cadre politique, économique et social fut progressivement contesté et réaménagé de l’intérieur, jusqu’à sa destruction ultime en 1991.

Masterclass de J-R Raviot C'était quoi l'URSS ? L'expérience soviétique 1917-1991
Masterclass Diploweb.com L’URSS, c’était quoi ? Professeur Jean-Robert Raviot. Sur Udemy
Vidéo à la demande de 3 heures. 39 ressources téléchargeables. Exercices et corrigés. Accès illimité. Accès sur mobiles et TV. Certificat de fin de formation

La société soviétique est le produit d’un projet volontariste qui cherche à modeler le réel et à transformer l’homme et la société. Nous verrons donc tout d’abord comment le pouvoir soviétique a façonné, à partir de 1917, une société nouvelle, voire un « homme nouveau », en rupture avec le passé. Ce projet volontariste a ses succès (alphabétisation de la population, électrification du pays) mais il rencontre vite ses limites, notamment la violence déployée par le pouvoir contre la population pour qu’elle s’y conforme. La collectivisation forcée et les grandes purges des années 1930, qui marquent l’entrée de l’URSS dans le stalinisme, feront l’objet d’un traitement approfondi, de même que la Grande Guerre Patriotique de 1941-1945, épreuve pour l’URSS et toute la société soviétique, et dont la mémoire devient ensuite le socle de l’identité collective et patriotique.

Nadjine François D. Note : 5,0 sur 5
La qualité du professeur. Il est brillant et pédagogue.

Après la guerre et après la mort de Staline en 1953, le cadre du « collectif soviétique » évolue, car la société a connu une modernisation profonde, ce qui porte de nombreuses conséquences sur les mentalités. La société soviétique est une société moderne comme les autres, une société dont les individus, qui ont consenti d’immenses sacrifices pendant les années 1930 et 1940, dont la vie a été profondément bouleversée, aspirent à la stabilité, à la prévisibilité de leur existence, à la consommation et la propriété, à disposer d’une sphère privée, de loisirs et de temps libre. C’est une sorte de revanche de l’individu, de la sphère du « particulier » sur le collectif qui conduira le pouvoir à devoir s’adapter par des réformes qui, toutes, échoueront, et déboucheront sur l’abandon du modèle soviétique en 1991.

Dans les sections 4 et 5, nous envisageons l’histoire de l’URSS en mettant l’accent sur deux questions majeures : la question du pouvoir et des élites, la question de la politique étrangère de l’URSS et de la définition de sa stratégie géopolitique (après 1945). Il est important de bien comprendre les institutions du parti et de l’Etat soviétiques pour appréhender les évolutions internes du système, qui débouchent sur la déréliction progressive de celui-ci. Il est aussi crucial de bien saisir les caractéristiques sociologiques et même psychologiques de cette nomenklatura qui a gouverné l’URSS jusqu’à sa chute. Dès le milieu des années 1960, une partie de l’élite dirigeante soviétique a peu à peu pris prend conscience que la guerre froide, engagée après 1945 avec les Etats-Unis et leurs alliés, est une rivalité très asymétrique très défavorable au "camp socialiste". Ils vont entreprendre de réviser la stratégie géopolitique « bloc contre bloc », enclenchée après la guerre, mais vont être contraints, avec Gorbatchev, de renoncer à leur maîtrise d’un « bloc soviétique » pour tenter de reconstruire une nouvelle stratégique géopolitique, en rupture profonde avec la guerre froide. Vu de Moscou ce pari gorbatchévien est un échec, car il débouche sur la chute de l’URSS et la consolidation du « bloc occidental ».

Une Masterclass produite par Pierre Verluise (Dr, fondateur du site Diploweb) ; images et son Jérémie Rocques ; enseignée par le Pr Jean-Robert Raviot.

Jean-Robert Raviot est Professeur des universités, Université Paris Nanterre. Docteur et HDR en science politique, Jean-Robert Raviot est professeur des universités en études russes et post-soviétiques à l’Université Paris Nanterre, où il dirige la formation Master et Doctorat en études russes et post-soviétiques et la formation de Licence et de Master bilingues franco-russe de Droit. Il anime le séminaire doctoral « Politique et géopolitique des Etats post-soviétiques ». Ancien directeur des Collèges universitaires français de Saint-Pétersbourg et de Moscou, il est spécialiste de l’histoire et de la sociologie des institutions et des élites soviétiques et russes post-soviétiques. Auteur de « Qui dirige la Russie ? » (Lignes de Repères, 2007), « Démocratie à la russe » (Ellipses, 2008), « URSS fin de parti(e) », (Fage, 2012) et « De l’URSS à la Russie : la civilisation soviétique » (avec Taline Ter Minassian, Ellipses, 2006).
Il prépare actuellement un ouvrage sur « Le système politique de la Russie » (parution 2022).

Avis Sylvie Florimond. Note : 5,0 sur 5
La forme comme le fond sont excellents. Les cours du Pr Raviot sont clairs, précis, chronologiques, conceptuels. Pratiques, pour un étudiant comme pour un enseignant du secondaire que je suis. Les références indiquées sont nombreuses pour aller plus loin. Et les nombreux exercices proposés - avec des corrigés - sont bienvenus. Je suis allée plus de 10 fois en URSS et j’ai rédigé mon mémoire de DEA à Paris 1 à ce sujet, avec Carrère d’Encausse, dans les années 1980. J’ai beaucoup apprécié la démarche pédagogique et le contenu scientifique de J-R Raviot. Les illustrations sont pertinentes, notamment les cartes de P. Orcier. Franchement, nickel. Good job.

À qui ce cours s’adresse-t-il ?

Lycéens et étudiants des classes préparatoires et des universités
Candidats au concours de l’ENS.
Enseignants d’histoire-géographie et de géopolitique.
Professionnels de tous secteurs intéressés par le monde russe contemporain et désireux d’approfondir leur culture historique.
Citoyens désireux de mieux comprendre les grands enjeux politiques et géopolitiques du monde contemporain.
Citoyens désireux de mieux connaître l’histoire du monde russe contemporain.
Celles et ceux qui s’intéressent à l’articulation passé / présent, rupture et continuité.
Citoyens qui cherchent à comprendre le positionnement de la Russie contemporaine sur l’échiquier international.

Où trouver cette superbe Masterclass de Jean-Robert Raviot, C’était quoi l’URSS ? Sur la plateforme UDEMY

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le jeudi 29 septembre 2022 |
/>