Carte. Les principales cyber-puissances

Par Charlotte BEZAMAT-MANTES, ECFR , le 17 mars 2022.

Le Conseil européen pour les relations internationales (ECFR) est le premier think-tank pan-européen. C’est un organisme indépendant, sans aucun lien avec les institutions européennes. Charlotte Bezamat-Mantes est Docteure de Géographie mention Géopolitique – Institut Français de Géopolitique (IFG, Université Paris 8) et cartographe indépendante. Membre du Conseil scientifique du Diploweb.com

L’ECFR a publié en anglais une somme considérable "The Power Atlas. Seven battlegrounds of a networked world", sur ecfr.eu. Un membre du Conseil scientifique du Diploweb a attiré notre attention sur cette publication. Nous avons demandé à l’ECFR l’autorisation de traduire quelques cartes en français afin de contribuer au débat. Traduite et réalisée en français par C. Bezamat-Mantes, la carte grand format se trouve en pied de page.
Pour information, il nous arrive aussi de donner une suite favorable à la reprise des cartes du Diploweb sur d’autres supports, par exemple dans la revue Diplomatie (Areion). Notre ADN c’est la circulation de l’intelligence du monde, pas le fonctionnement en silos.

LA CARTE en pied de page représente les principales cyber-puissances, mesurées d’après l’indice de cyber-puissance nationale développé par le Belfer Center for Science and International Affairs de l’Université de Harvard [1].

Carte. Les principales cyber-puissances
Carte. Les principales cyber-puissances
Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte. Conception et réalisation de la version originale en anglais 2021 ECFR, The Power Atlas. Traduction et réalisation de version en français 2022 Charlotte Bezamat-Mantes pour Diploweb.com. Voir au format PDF

Cet indice mesure la cyber-puissance de 30 pays et leur attribue un score allant de 0 (moins puissant) à 100 (plus puissant).

En tête du classement, on trouve les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni, suivis par le Canada, la Russie, l’Australie, Israël et trois pays de l’Union européenne : Allemagne, France et Pays-Bas.

La cyber-puissance est mesurée selon 27 critères, rassemblés en 7 groupes d’objectifs que cherchent à atteindre ces pays via des moyens cyber : 1) la surveillance de groupes internes au pays ; 2) le renforcement et l’amélioration des cyber-défenses nationales ; 3) le contrôle et la manipulation de l’environnement de l’information ; 4) la collecte de renseignements étrangers pour la défense nationale ; 5) les gains commerciaux ou l’amélioration de la croissance industrielle domestique ; 6) la destruction ou la mise hors d’usage des capacités et infrastructures d’un adversaire ; 7) la définition des normes et standards techniques cyber internationales.

En tête du classement, on trouve les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni, suivis par le Canada, la Russie, l’Australie, Israël et trois pays de l’Union européenne : Allemagne, France et Pays-Bas.

Voir au format PDF

Copyright pour le texte et la version de la carte en français : 2022-Charlotte Bezamat-Mantes/Diploweb.com

Sur le site de l’ECFR.eu "The Power Atlas. Seven battlegrounds of a networked world"

Titre du document :
Carte. Les principales cyber-puissances

Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte. Conception et réalisation de la version originale en anglais 2021 ECFR, The Power Atlas. Traduction et réalisation de version en français 2022 Charlotte Bezamat-Mantes pour Diploweb.com. Voir au format PDF



Document ajouté le 10 mars 2022
Document JPEG ; 214988 ko
Taille : #LARGEURx768 px

Visualiser le document

La guerre russe en Ukraine met plus que jamais les moyens cyber au champ des possibles. Ce planisphère commenté place en tête du classement les États-Unis, la Chine et le Royaume-Uni, suivis par le Canada, la Russie, l’Australie, Israël et trois pays de l’Union européenne.

Mots clés — Key words

MondeCartes géopolitiquesRenseignementInformationPuissanceNormesCyberstratégieCyberconflit20212022

Vous aussi, construisez le Diploweb !

Une autre façon de construire le Diploweb

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

[1Schwarzenbach, Anina ; Voo, Julia ; Hemani, Irfan ; Jones, Simon ; DeSombre, Winnona ; Cassidy, Daniel, 2020, « Harvard Belfer National Cyber Power Index 2020 », doi.org/10.7910/DVN/LT55JY.


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le dimanche 4 décembre 2022 |