Vidéo. Remise du Premier Grand Prix de l’Académie du renseignement

Par ACADEMIE DU RENSEIGNEMENT, le 30 janvier 2019  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Propos recueillis par Pierre Verluise, fondateur du Diploweb.com. Images et son : Jérémie Rocques. Photo : Léa Gobin et Jérémie Rocques. Montage : Jérémie Rocques et Pierre Verluise. Résumé par Joséphine Boucher pour Diploweb.com. Réalisation SAS Expertise géopolitique - Diploweb.

Nourrir et transmettre une culture du renseignement : c’est la mission que se donne l’Académie du renseignement à travers la création d’un Grand Prix, remis pour la première fois à l’Ecole Militaire, à Paris. Découvrez ce Grand Prix - appelé à se renouveler chaque année - et les deux lauréats du Premier Grand Prix de l’Académie du renseignement.

Remise du Premier Grand Prix de l’Académie du renseignement, organisée le mercredi 9 janvier 2019 par l’Académie du renseignement à l’Ecole Militaire, Paris.

Résumé par Joséphine Boucher pour Diploweb.com

Nourrir et transmettre une culture du renseignement : c’est la mission que se donne l’Académie du renseignement à travers la création récente à son initiative d’un Grand Prix, remis pour la première fois ce mercredi 9 janvier 2019 à l’Ecole Militaire, à Paris. La communauté du renseignement s’y est réunie pour distinguer des travaux universitaires et littéraires qui contribuent à une meilleure connaissance des acteurs et des missions de la communauté du renseignement.

Cette vidéo présente une synthèse de la remise de ce premier Grand Prix. On y entend six intervenants présents lors de cet événement. Par ordre d’apparition :
. Laurent Nuñez, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur
. Pierre de Bousquet, coordinateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme, président du jury.
. François Chambon, directeur de l’Académie du renseignement.
. Hélène L’Heuillet, maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne, philosophe, psychanalyste, membre du jury.
. Baptiste Colom-y-Canals, docteur en Histoire des Relations internationales, lauréat du Grand Prix de l’Académie du renseignement, mention recherche.
. Jean-Christophe Notin, auteur, romancier, essayiste, lauréat du Grand Prix de l’Académie du renseignement, mention œuvre de création.

L’événement a réuni des professionnels du renseignement et des universitaires, introduisant dès lors une approche inédite et formulant un message d’ouverture à l’égard des universitaires et de la société civile. Il s’agit de construire une rencontre, un mélange et une réciprocité entre chacun de ces acteurs. L’objectif de cette variété des connaissances et des savoirs est de bâtir un regard pluriel, enrichi, documenté et auto-critique.

Ce Grand Prix 2018 est en effet composé de deux mentions. L’un récompense une thèse universitaire et l’autre vise à distinguer une oeuvre dite de création, qui peut être un ouvrage littéraire, de fiction, une biographie ou encore un ouvrage audiovisuel. L’idée est donc de rechercher une forme de vulgarisation et de valoriser une démarche de pédagogie envers le plus grand nombre des concitoyens. L’événement peut donc être considéré comme une véritable politique publique inscrite dans notre Etat de droit et qui concourt à la défense et à la sécurité de la nation. Dès lors, il s’agit surtout d’un enjeu de démocratie. Derrière la face secrète et cachée de la démarche de renseignement, derrière un travail aussi discret que nécessaire, il semble essentiel de faire connaître le rôle et la place centrale du renseignement dans l’histoire, dans tel événement ou fait historique. C’est l’objectif clair et même la mission explicite de ce prix en récompensant des travaux de recherche et des études historiques sur le renseignement.

Vidéo. Remise du Premier Grand Prix de l'Académie du renseignement
François Chambon, directeur de l’Académie du renseignement
Image : Jérémie Rocques pour Diploweb

Parmi eux, un travail sur le renseignement aérien de la Seconde guerre mondiale jusqu’au lancement du premier satellite d’observation militaire en 1994 a été distingué. Au-delà de leur caractère relativement méconnu, il s’agit d’informations et d’un ensemble en réalité bien plus large qu’il n’y paraît. Du traitement de l’imagerie à la prise en compte du contexte géopolitique en passant par le rôle des officiers de renseignement qui permettent d’établir un lien avec les décideurs politiques, son travail dévoile l’amplitude et la complexité du renseignement aérien. D’autre part, une biographie d’Alexandre de Marenches nous fait découvrir un homme attachant, grâce à de nombreuses anecdotes, et un service de renseignement vu de l’intérieur.

Cette première édition semble donc être le point de départ d’une liste de plusieurs prix annuels qui seront remis par l’Académie du renseignement. La volonté de réitérer cet exercice dès 2019 traduit la nécessité d’élargir la compréhension du renseignement, et ce en distinguant chaque année à la fois une recherche universitaire et une oeuvre de création. Par ailleurs, ces prix sont ouverts à d’autres disciplines qui peuvent apporter leur savoir-faire et leur expertise au domaine du renseignement et ainsi contribuer à la diffusion de sa connaissance. L’appel à une réflexion multidisciplinaire illustre une volonté d’ouverture aux anthropologues, à la littérature et à autant de formes variées qui peuvent contribuer au travail nécessaire du renseignement.


Plus

Le Grand Prix de l’académie du renseignement : son actualité

Encore plus !

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 24 avril 2019 |
/>