Yves PLASSERAUD

Origine familiale et études

La famille d’Yves Plasseraud (né en 1939) appartenait à un milieu bourgeois et « éclairé » et ouvert au monde.

Son père, né à Libourne (Gironde) était ingénieur centralien (ECP) et exerçait la profession libérale de conseil en propriété industrielle. Sa mère, ancienne infirmière au front durant la Grande guerre à la conduite héroïque, puis pilote de courses et de rallyes automobiles, n’avait plus d’activité professionnelle depuis plusieurs années à cette époque.

Études universitaires

Licencié en droit public de l’Université de Strasbourg.
Diplômé de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris.
Diplômé du Centre d’Études Internationale de la Propriété Industrielle (CEIPI) (Université de Strasbourg).
Docteur en droit de la propriété industrielle. Université de Strasbourg.
La thèse d’Yves Plasseraud, sur la protection des inventions dans les pays de l’Est, – remaniée - sera publiée aux éd. Litec en en collaboration avec Martine Hiance (1969) et deviendra un classique. Il en ira de même d’un
deuxième ouvrage, écrit aussi en collaboration avec M. Hiance, intitulé « Brevets et sous-développement, La protection des inventions dans les pays du tiers monde » (éd. Litec,1972).

Carrière professionnelle

Exerce la profession libérale de conseil en propriété intellectuelle (1965-1995), ce qui l’amène à voyager dans le monde entier. Il enseigne pendant 20 ans dans nombre d’universités : Alicante, Strasbourg, Vilnius… et donne de
très nombreuses conférences.
Au cours de ses années professionnelles, Yves Plasseraud publie un certain nombre d’ouvrages, consacrés
notamment, à l’origine du droit des brevets (en collaboration avec François Savignon) ainsi qu’au droit des marques et aux appellations d’origine.

Activités post-professionnelles

Après 1995, Yves Plasseraud se consacre à la recherche et à la défense des droits de l’Homme et des minorités ethniques, culturelles et religieuses. Il fait à cet égard de nombreuses interventions et publie une
dizaine de livres dont un « Atlas Européen des minorités » (Autrement).
Les États baltiques, leur devenir et leurs problèmes minoritaires, feront aussi l’objet d’une dizaine de livres, souvent en collaboration avec son épouse Suzanne Pourchier. Autre sujet d’investigation, les Juifs de l’aire
baltiques à propos desquels il publie plusieurs ouvrages en collaboration avec Henri Minczeles.

En 2018, il signe avec sa fille Marie-Gabrielle Plasseraud, un ouvrage intitulé « Typicité » qui présente plusieurs décennies d’expériences en matière de valorisation des terroirs et de leurs produits.

Ses deux ouvrages les plus récents sont : « Les pays baltiques, le pluriculturalisme en héritage », Armeline, 2019 ; et, en collaboration avec Suzanne Pourchier-Plasseraud, « Les Germano-baltes », Armeline, 2022.

Biographie actualisée en 2023.



Ses articles pour Diploweb.com :


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 29 mai 2024 |