Matthieu JEANNE

Matthieu Jeanne est docteur en géographie mention géopolitique. Il a soutenu sa thèse à l’Institut Français de Géopolitique (Université de Paris 8-Saint-Denis) en novembre 2015 sous la direction de Béatrice Giblin. Géographe de formation, professeur agrégé, il enseigne l’histoire–géographie en Seine-Saint-Denis et a produit à plusieurs reprises des cartes et des analyses électorales pour la presse écrite et audiovisuelle (France Inter, Le Nouvel Observateur).

Sa thèse prend ses racines au début des années 2000. Paris connaît alors un bouleversement politique majeur : pour la première fois de l’histoire, un maire de gauche, Bertrand Delanoë, est élu. Quelques mois plus tard, au niveau national, la gauche est évincée du second tour des élections présidentielles. Assez rapidement, les sociologues et les politistes imposent une analyse spatialisée du vote : affaiblie dans les espaces périurbains, la gauche trouverait son salut au cœur des grandes métropoles, grâce à l’émergence d’un « vote bobo ». À Paris, à l’heure même où la gentrification transforme en profondeur les quartiers populaires, cette analyse mécaniste séduit. Elle occulte pourtant un peu vite le « fait capitale » aux incidences politiques majeures. En effet, Paris a comme singularité́ d’être un lieu de pouvoir unique en France qui suscite d’importantes rivalités.

C’est pourquoi, fort de l’enseignement reçu à l’Institut de Français de Géopolitique, il décide d’appliquer au territoire parisien la démarche de géopolitique locale initiée par Béatrice Giblin dans ses travaux sur l’évolution électorale du bassin houiller. Celle-ci fait la part belle au raisonnement géographique et à l’analyse des représentations de l’ensemble des acteurs. Aussi sa thèse ambitionne-t-elle de dépasser les simples constats sociologiques et d’apporter une réflexion nouvelle sur le pouvoir municipal parisien. Celui-ci doit désormais être analysé comme un champ de rivalités qui déterminent, en partie, les dynamiques sociales et électorales de la ville.

Ses recherches ont donné lieu à plusieurs publications dans la revue Hérodote  : « Paris, un enjeu capital » en décembre 2009, (Hérodote n°135) et « La Bataille de Paris, une bataille géopolitique », en septembre 2014 (Hérodote n°154). Matthieu Jeanne a également participé au colloque organisé en 2014 par l’Association pour le développement et l’aménagement du 13e (ADA 13) intitulé « Une histoire parisienne de la démocratie participative. Le Treizième et ADA 13. 50 ans d’histoire partagée. Cap sur la métropole du Grand Paris ? » dont les actes viennent d’être publiés. En 2016, il a été finaliste du concours Ma thèse avec le Diploweb en 7 minutes (MTD7).

Biographie mise à jour en 2017



Ses articles pour Diploweb.com :


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le dimanche 24 septembre 2017 |