François DAVID

Agrégé d’histoire, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (Ulm), ancien pensionnaire de la Fondation Thiers (Institut de France – CNRS), François David est maître de conférences, habilité à diriger des recherches, à l’Université Jean Moulin, Lyon 3. Il y préside la section de science politique et dirige le laboratoire E.A. 4586 "Francophonie, mondialisation et relations internationales". Il a travaillé, entre autres, sur les relations transatlantiques, les questions diplomatiques et militaires, ainsi que sur le renseignement. Un autre versant de ses recherches porte sur les influences culturelles et les rapports de puissance dans les aires francophones, en contexte multilatéral. Il est directeur-adjoint de l’Institut international pour la Francophonie, chargé de la recherche.

Son premier ouvrage a porté sur John Foster Dulles (1953-1959), dernier secrétaire d’Etat francophone et francophile, avant John Kerry (John Foster Dulles, Secrétaire d’Etat, « Cold Warrior » et père de l’Europe, Paris, PUPS, 2011). Du traité de Versailles à l’OTAN, en passant par l’Indochine et la première tentative d’Europe fédérale (Communauté européenne de Défense), en n’oubliant pas le traité de paix de San Francisco avec le Japon (1951) Foster Dulles a été l’une des chevilles ouvrières de la sortie de l’isolationnisme.

Son deuxième livre a resserré le champ d’investigation en se consacrant à la naissance de la CIA (La naissance de la CIA 1945-1961. L’aigle et le vautour, Nouveau Monde Editions, 2016). Au-delà de l’histoire de l’Agence, il s’agit d’une étude de l’Etat américain au sortir de la Seconde Guerre mondiale lorsque, enfin, s’installent les structures institutionnelles de décision et d’action capables d’affronter les enjeux mondiaux, et en particulier la Guerre froide. La CIA est le seul service de renseignement à ouvrir ses archives massivement. Intérêt supplémentaire : comme le reste de l’appareil d’Etat, l’Agence conserve ses grands traits dessinés sous Truman et Eisenhower. En étudiant son passé, on peut, jusqu’à un certain point bien sûr, interpréter son présent.

Son prochain ouvrage traitera du devenir du wilsonisme, du multilatéralisme et de la démocratie libérale dans le système international de l’après-Guerre froide.



Ses articles pour Diploweb.com :


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 13 décembre 2017 |