Vidéo. L’Arctique est-il -vraiment- stratégique ? Perspectives Stratégiques mai 2018

Par CSFRS, DIPLOWEB, GEOSTRATEGIA, Laurent MAYET, Michel FOUCHER, Thomas MERLE, le 12 juin 2018  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Olivier Caron, Directeur général du CSFRS. Geostrategia, l’agora stratégique 2.0. Pierre Verluise, Fondateur associé de DIPLOWEB. Thomas Merle, agrégé d’histoire, agrégé de géographie, doctorant en géopolitique à l’Université de Reims. Laurent Mayet, adjoint de l’ambassadeur pour les océans, président-fondateur du think tank Le Cercle Polaire. Ambassadeur Michel Foucher, Chaire de Géopolitique mondiale au Collège d’études mondiales de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Il a dirigé « L’Artique. La nouvelle frontière », Paris, éd. Biblis.
Propos recueillis par Pierre Verluise. Images et son : Jérémie Rocques. Photographies : Léa Gobin. Montage : Fabien Herbert. Résumé : Emilie Dael Causse. Réalisation SAS Expertise géopolitique - Diploweb.

Nous vous proposons de visionner la vidéo de synthèse des premières « Perspectives Stratégiques » du CSFRS élaborées en partenariat avec Diploweb : l’Arctique est-il - vraiment - stratégique ? Elle vous permettra de retrouver les points saillants des interventions et discours développés sur cette région du monde, source d’intérêts et de fantasmes. Ces premières « Perspectives stratégiques » ont rassemblé plus de 150 participants le 30 mai 2018 à l’Ecole militaire (Paris).

Par ordre d’apparition, les intervenants :

Olivier Caron, Directeur général du CSFRS.

Pierre Verluise, Fondateur associé de DIPLOWEB.

Thomas Merle, agrégé d’histoire, agrégé de géographie, doctorant en géopolitique à l’Université de Reims : De la « course aux mers chaudes » à l’Arctique, un retournement géohistorique russe ?

Laurent Mayet, adjoint de l’ambassadeur pour les océans. Ancien conseiller de Michel Rocard ; ancien représentant spécial des Affaires étrangères pour les questions polaires ; président-fondateur du think tank Le Cercle Polaire. Plus de 50 séjours en Arctique.

Ambassadeur Michel Foucher, Chaire de Géopolitique mondiale au Collège d’études mondiales de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Conseiller de la direction de la prospective du Ministère des Affaires étrangères et européennes. Directeur des études de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (2009 à 2013). Michel Foucher (dir.) « L’Artique. La nouvelle frontière », Paris, éd. Biblis.

Vidéo. L'Arctique est-il -vraiment- stratégique ? Perspectives Stratégiques mai 2018
L’Arctique est-il -vraiment- stratégique ? Un événement CSFRS et DIPLOWEB
Les premières « Perspectives stratégiques » ont rassemblé plus de 150 participants le 30 mai 2018 à l’Ecole militaire (Paris). Photographie : Léa Gobin.

Résumé par Emilie Dael Causse pour Diploweb

Dans l’esprit d’offrir au public la possibilité de documenter des problématiques stratégiques d’actualité, le CSFRS a organisé en partenariat avec le Diploweb la première édition des « Perspectives Stratégiques » portant sur la question suivante : L’Arctique est-il vraiment stratégique ?

Depuis le XVIe siècle, la Russie témoigne d’un intérêt particulier pour le Sud avec une stratégie de course aux mers chaudes. En 2007, lorsque le pays entreprend l’action symbolique de planter son drapeau à la verticale du pôle Nord, il met un pied dans une véritable course aux pôles. Doit-on y voir un retournement de la doctrine diplomatique russe ?

Qu’est-ce-que l’Arctique ? Comment le définir et le délimiter ? Cette partie du monde de 14 millions de kilomètres carrés fait l’objet de nombreuses interprétations selon le point de vue adopté (celui du géographe, de l’astronome, de l’océanographe, etc.). Un des enjeux majeurs est celui de parvenir à la production d’une définition unanime pour définir l’Arctique.

Par ailleurs, peut-on parler de « région » Arctique ? Il serait encore aujourd’hui plutôt un processus en construction. Même si l’actualité dessine un mouvement vers la reconnaissance et la mise en forme d’une logique régionale, l’Arctique reste une périphérie par rapport à un centre, le monde occidentalo-russe.

L’Arctique présente un intérêt majeur aux yeux de certaines puissances aujourd’hui, et ce notamment pour les ressources qu’elle abrite. Ainsi, la région fait l’objet d’une stratégie de développement norvégienne parce que l’épuisement des ressources en hydrocarbures en mer du Nord et en mer de Norvège conduit à ce que l’essentiel des ressources du pays se trouve désormais en Arctique. Si la région constitue un pôle stratégique pour la Norvège, qu’en est-il pour les autres pays riverains ? De nombreux États non riverains et non possesseurs d’un territoire en Arctique témoignent eux aussi d’un intérêt particulier à son égard, pourquoi ?

« Il existe en Arctique deux types de problèmes, l’imaginaire et le réel. Des deux, l’imaginaire est le plus réel » écrivait l’explorateur canadien Vilhjalmur Stefansson en 1945. L’Arctique fait en effet l’objet de nombreux fantasmes. En particulier, si la tendance à la fonte de la glace pluriannuelle est indéniable, il convient de rappeler qu’il est et restera une région froide.

L’intérêt pour l’Arctique au travers de l’exploration, la navigation, l’exploitation et le tourisme se justifie par le fait que ce soit une région en transformation. De plus, c’est une partie du monde où un élément de réel, les règles, a bien fonctionné jusqu’à maintenant, et ce en particulier au travers du Conseil de l’Arctique. Un aspect intéressant également est le rôle essentiel de la diplomatie scientifique, un domaine que l’on retrouve également en Antarctique.

Enfin, les tensions autour de la question de l’indépendance du Groenland par rapport au Danemark tendent à illustrer la dimension hautement stratégique de l’Arctique. Bien que le territoire ne semble pas avoir la capacité de son indépendance, les perspectives minières et de pêche qu’il offre ne sont pas sans intérêt aux yeux des investisseurs chinois et américains. L’indépendantisme groenlandais représente donc un processus à suivre de près dans les temps à venir pour appréhender la dimension stratégique de l’Arctique.

Copyright pour le résumé Juin 2018-Dael Causse/Diploweb

Encore plus !

Découvrez les livres géopolitiques publiés par Diploweb : des références disponibles via Amazon sous deux formats, Kindle et papier broché

<

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 21 novembre 2018 |
/>