Carte. Le sécessionnisme aux Etats-Unis d’hier à aujourd’hui

Par David TEUSCHER

Après des études de commerce international, David Teuscher poursuit ses études en Master 2 Géopolitique à l’Université de Reims. Ses recherches de Master 1 portaient sur la guerre économique en France. Elles sont en cours d’approfondissement en vue de les publier. Depuis plusieurs mois, il développe un projet de recherche sur les perspectives d’évolution territoriale des États-Unis.

Cette carte montre que le sécessionnisme est aux Etats-Unis un phénomène persistant et une problématique interne à prendre en considération pour une analyse de ce pays de 9,6 millions de kilomètres carrés et peuplé de 324 millions d’habitants.

Environ 150 ans après la fin de la Guerre de Sécession (1861-1865), quel écho le sécessionnisme a-t-il encore parmi la population ? Le sondage Reuters de 2014 a été réalisé par région sur la question suivante : « Supportez-vous ou êtes-vous opposé à l’idée que votre État se retire pacifiquement des États-Unis d’Amérique et du gouvernement fédéral ? ». Cette carte met en valeur le rapport entre démographie et opinion favorable à une sécession. Elle évalue l’ampleur du courant sécessionniste et jusqu’à quelles conséquences peuvent aller les lignes de fracture. Le sentiment sécessionniste se réparti sur l’ensemble du territoire national, y compris Alaska et Hawaï.

Les groupes antigouvernementaux, dit « patriotes », caractérisent la radicalité de la contestation antigouvernementale et du sécessionnisme. Structurés et armés, ils constituent une opposition de tendance paramilitaire au gouvernement fédéral et souhaite un pouvoir renforcé au niveau local et des États fédérés. Certains s’organisent en véritables milices. Le Southern Poverty Law Center compte 126 milices aux Etats-Unis pour l’année 2015. En 1995, le journal L’Humanité comptait 100 000 miliciens pour 280 millions d’habitants. Elles se situent en périphérie du territoire national, près des frontières et le long des façades maritimes. Il s’agit de considérer, en partie, les groupes patriotes et milices comme manifestation et acteur du sécessionnisme. Cependant, il faut préciser que toutes les milices ne sont pas forcément séparatistes ou xénophobes.

Copyright Juin 2017-Teuscher/Diploweb.com

Carte. Le sécessionnisme aux Etats-UnisTitre du document :
Carte. Le sécessionnisme aux Etats-Unis

Cliquer sur la vignette pour agrandir. Cette carte montre que le sécessionnisme est aux Etats-Unis un phénomène persistant et une problématique interne. Réalisation David Teuscher pour Diploweb.com



Document ajouté le 15 juin 2017
Document JPEG ; 439582 ko
Taille : 2128x1412 px

Visualiser le document


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mardi 17 octobre 2017 |