Stefan WILKANOWICZ

Président de la Fondation pour la culture chrétienne Znak.

Biographie mise à jour en 2004.

Né le 3 janvier 1924 à Mlociny/Varsovie, Stefan Wilkanowicz fréquente d’abord le gymnase des Pères marianistes de Bielany jusqu’au baccalauréat, obtenu après y avoir suivi un cycle "clandestin", durant l’occupation allemande. A Varsovie, où il entre à l’Ecole polytechnique et obtient un diplôme d’ingénieur en mécanique (1946), il assume durant un an la présidence de la "Sodalice mariale des étudiants". En 1949, il entreprend à l’Université catholique de Lublin (KUL) des études de philosophie, interrompues par sept mois d’internement pour "complot contre l’Etat". Bien qu’interdit de séjour, il y obtient une maîtrise de philosophie en 1956, après avoir présenté une étude sur "L’émancipation de la classe ouvrière selon Emmanuel Mounier". En 1957, il rejoint Cracovie pour travailler dans le mensuel "Znak" (Le Signe).

Après 1946, il travaille dans divers organismes : les ateliers de mécanique de l’usine d’Ursus ; un atelier privé ; une entreprise de construction du siège du Ministère de l’Industrie ; dans des lycées et au petit séminaire des Maristes de Varsovie et de Gora Kalwaria (comme professeur de physique) ; à la direction centrale du transport au Ministère de la construction industrielle et à la Bibliothèque de la section de philosophie de KUL.

Ensuite, Stefan Wilkanowicz entre à la rédaction de "Znak", mensuel destiné aux milieux intellectuels, ce qui marque un tournant dans ses options pour le social et le religieux. Effectivement, pendant de longues années, il sera le Rédacteur en chef de "Znak", tout en collaborant étroitement avec "Tygodnik Powszechny", un hebdomadaire catholique. En outre, co-fondateur et membre de l’exécutif des Clubs de l’intelligentsia catholique de Varsovie et de Cracovie, il assurera la Présidence du second et continue à en être le concepteur de programme durant quelques décennies. Convoquant le synode pastoral de l’archidiocèse de Cracovie (1972-1979), le Cardinal Wojtyla le nomme membre de la Commission centrale et lui confie la responsabilité de la Commission de l’Apostolat des Laïcs. De 1977 à 1988, il rejoint le Conseil pontifical pour les laïcs. A quatre-vingt ans passés, il demeure actif comme Président de la Fondation pour la culture chrétienne ZNAK et à la Vice-présidence de trois organes différents : le Conseil national pour les laïcs, le Conseil international d’Auschwitz, et le Comité polonais auprès de l’Unesco.

Marié avec une Vietnamienne, Thérèse Trân Thi Lài, Stefan Wilkanowicz a deux filles et quatre petits-enfants.



Ses articles pour Diploweb.com :


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le vendredi 16 novembre 2018 |