Bertrand LEMARTINEL

Ancien élève de l’École Normale Supérieure de Saint-Cloud, Bertrand Lemartinel est agrégé de géographie, docteur d’État ès-Lettres, Géographe et Professeur des Universités (H).

Ses recherches ont d’abord été consacrées aux problèmes de vitesse de la morphogenèse. Ses études tendaient à prouver que les modèles d’évolution continue qui sont en faveur depuis trois décennies ne correspondent guère aux réalités du terrain, qui militent au contraire en faveur de ruptures bien marquées signalées par des aplanissements. Cette conviction qu’il existe, dans un certain nombre de cas, une inertie des formes de relief durant de longues, voire de très longues périodes, l’a récemment conduit à mener des recherches en ce sens sur d’autres régions du monde, notamment sur le continent américain. Il y a découvert les implications sociétales de cette conception des géosystèmes, en particulier l’impact de la géomorphologie créationniste fondée sur l’idée d’une « Terre jeune », qui ne se développe pas uniquement dans les terres anglo-saxonnes : la France et l’Europe ne sont pas à l’abri de sa propagande. C’est un axe de sa recherche très exigeant en temps et fort délicat, compte tenu d’un contexte intégriste « évangéliste » ou islamiste peu accommodant. Il s’est aussi consacré à l’étude des faits régionaux canadiens et américains, qui n’est d’ailleurs pas étrangère à l’intérêt qu’il porte aux questions précédemment développées. Hispanophone par goût et tradition, il a mené des recherches sur les hispaniques aux États-Unis ; et s’étant intéressé aux régions méridionales, s’est préoccupé du Texas et du caractère géographique très particulier de sa justice capitale.

Tous travaux confondus, il est l’auteur de plus de cent publications et consacre encore beaucoup de temps à la diffusion scientifique.

Sa carrière institutionnelle a été aussi fort chargée. Il a été directeur d’un Département de Géographie, fondateur et directeur d’une équipe de recherche (Médi-Terra), Doyen de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines et membre de l’équipe de Direction de l’Université de Perpignan Via Domitia. Il a exercé des mandats régionaux et nationaux. Il a ainsi participé au jury de l’École Normale Supérieure de Lyon, été membre de la Conférence des Doyens des Facultés de LLSH, membre du Conseil National des Universités (section 23), membre du Comité National Français de Géographie et chargé de mission pour la Géographie à la Mission Scientifique, Technique et Pédagogique à la DS6 du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il a été chargé de mission exploratoire à Mexico et aux Comores par le Ministère des Affaires Étrangères, expert pour l’AERES, l’ANR et il l’est encore très régulièrement pour la DGRI (Allocations de recherche internationales). Enfin, au-delà des implications scientifiques des fonctions exercées au Festival International de Géographie de Saint-Dié des Vosges, il y a effectué de très prenants travaux administratifs qui sont aussi une responsabilité importante vis-à-vis de la collectivité des géographes. Il est encore codirecteur scientifique d’une revue de Géographie physique (Physio-Géo) et réviseur pour des revues géographiques nationales et internationales.



Ses articles pour Diploweb.com :


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le dimanche 15 septembre 2019 |