04/2013 Actualité internationale

Par Axelle DEGANS, le 1er mai 2013  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Agrégée d’histoire, co-auteure de Les grandes questions internationales, éd. Studyrama 2013 et auteure du livre Les pays émergents : de nouveaux acteurs, Ed. Ellipses, collection CQFD, 2011. Professeure d’histoire, de géographie et de géopolitique en classes préparatoires économiques et commerciales au Lycée Dessaignes (Blois).

Synthèse de l’actualité internationale d’avril 2013 qui sera fort utile à tous ceux qui veulent disposer d’un point de l’actualité géopolitique ou passent un concours. Bonne lecture et tous nos vœux de réussite ! Pour ne rien manquer, le mieux est de s’abonner à notre page facebook.com/geopolitique ou notre compte twitter.com/diploweb.

Les grands émergents s’organisent

LES grands pays émergents, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud depuis 2010, forment les BRIC’s. Leur réunion annuelle vient de se tenir courant avril 2013 à Durban (Afrique du Sud). Elle aboutit à la décision de créer une nouvelle banque de développement qui leur soit propre, une banque des émergents. C’est une réplique à la Banque mondiale, comme pour asseoir une autre mondialisation. Cette décision est possible grâce à leur réussite économique (même si les performances sont différentes), une croissance élevée, un potentiel d’avenir en termes de marché, et la vraie puissance financière chinoise. Cette annonce ne doit pas masquer les divergences profondes entre les grands émergents (la Chine effraie plus ou moins les autres, et par ailleurs l’Inde, l’Afrique du Sud et le Brésil sont réunis dans une plateforme de discussions internes aux grandes démocraties émergentes : ISBA), pas plus qu’elle doit occulter le regain protectionniste. La Coface classe d’ailleurs comme principaux pays protectionnistes l’Argentine, la Russie ou l’Inde. La Chine occupe la 6ème place devant le Brésil (8ème).

L’Asie entre rodomontades et peur

Corée du Nord. Pyongyang continue à défier Washington. Kim Jong-un annonce qu’il relance son programme nucléaire de production d’armes et menace les Etats-Unis de représailles, en particulier sur Hawaï, réactivant ainsi de douloureux souvenirs pour les Américains. B. Obama ne se laisse pas impressionner et ses bombardiers B52 assurent les sud-coréens de la solidarité américaine. Le régime nord-coréen est autiste d’autant que Pékin s’en désolidarise, ses démonstrations agressives ont avant tout une vocation interne (rassurer les élites nord-coréennes). Washington, rassure Séoul, mais ne veut pas se laisser emporter par l’escalade de Pyongyang, d’autant plus que les Etats-Unis vont diminuer de façon sensible leurs dépenses militaires.

Les forces militaires en présence se redéployent en Asie du fait de l’escalade des tensions. Les forces américaines se déplacent vers les Philippines et la région du détroit de Malacca, la Chine dans celle des iles Paracels et Spratleys (que Pékin revendique par ailleurs) : un espace névralgique du commerce mondial.

La Chine du Sud est de nouveau l’épicentre d’une nouvelle grippe aviaire, H7N9, qui s’est transmise à l’homme et a fait ses premières victimes. Elle s’est déjà étendue jusque Pékin…

Au Japon, un séisme d’une magnitude de 5,2 s’est produit sur la côte de Fukushima où la centrale Daiichi n’a déploré aucun incident…

La Syrie est fortement soupçonnée d ‘avoir utilisé des armes chimiques, en l’occurrence du gaz sarin, s’il s’avérait que cette limite ait été franchie, l’intervention sur le sol syrien serait envisageable. Il subsiste plusieurs obstacles : le refus à ce jour de la Russie et de la Chine, et le fait qu’ Al-Qaïda a des adeptes ouvertement déclarés au sein de l’opposition au pouvoir alaouite…

La France entre sinistrose et réussite

France. Selon un sondage Viavoice, 38% des Français veulent partir à l’étranger, la consommation en France a reculé, certes très faiblement de 0,1% en 2012, mais c’est une première depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le cap des 3,2 millions de chômeurs a été dépassé, soit près de 10,9% de la population active ; à titre de comparaison l’Espagne compte 6 millions de chômeurs (27,2% de la population active), et le Royaume-Uni 7,9%. Le FMI prévoit une récession de 0,1% pour la France en 2013 et une croissance atone de 0,9% pour 2014.

La France sort pourtant la tête haute de la guerre du Mali et va commencer à rapatrier une partie de ses troupes. Si la France ne sera pas pour autant absente, le relai sera pris par des troupes de l’ONU (Minusma déployée à partir de 1er juillet 2013).

L’ « affaire » Jérôme Cahuzac ne finit pas de susciter des remous, l’ancien ministre délégué chargé du Budget a été contraint de démissionner, suite à de très fortes présomptions d’évasion fiscale. Le président François Hollande décide de mener un politique de « moralisation » de la vie politique : les élus doivent déclarer leur patrimoine, certaines activités leur sont interdites (pour éviter les conflits d’intérêts…). Cette politique est loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique française.

Disparition de Margaret Thatcher

Royaume-Uni. Celle qui a gagné en son temps le surnom de « Dame de fer » est décédée à l’âge de 87 ans. Personnage politique autant adulé que détesté, elle a été premier ministre britannique entre 1979 et 1990, et le pays n’a plus jamais été le même tant son empreinte est restée forte. Elle a marqué ses mandatures de son intransigeance : mort par grève de la faim de Bobby Sands (IRA), elle brise durablement le syndicalisme britannique en tenant un an face à la grève des mineurs... son fameux « there is no alternative ») mais aussi de ses convictions (modération fiscale, rigueur budgétaire et monétaire, effacement de l’Etat et des syndicats au profit du marché…). Sa politique accélère la désindustrialisation du berceau de la 1ère révolution industrielle et donne un poids sans précédent à la City. Elle est à la source, avec son compère américain Ronald Reagan, de la révolution néoconservatrice dont nous restons toujours tributaires aujourd’hui. Cette eurosceptique obtient, après avoir proclamé haut et fort « I want my money back », lors du sommet européen de Fontainebleau (1984) un « rabais »… que le Royaume-Uni conserve jusqu’aujourd’hui. F. Mitterrand disait d’elle « Elle a les yeux de Caligula et la bouche de Marylin Monroe ». Ses funérailles font polémiques. Elle n’a pas le droit à des funérailles nationales, mais aux honneurs militaires. Ken Loach proposant même de faire des économies sur les hommages liés à son enterrement… évalués à près de 10 millions de livres sterling.

Les Amériques

Au Venezuela, Nicolas Maduro a été élu président de la République. Le dauphin d’Hugo Chavez a capitalisé beaucoup de votes sur l’émotion suscitée par le décès du leader de la révolution bolivarienne, malgré un quotidien peu reluisant pour un pays pétrolier comme le Venezuela abonné aux coupures d’eau ou d’électricité…. Il n’a pourtant pas fait le plein des voix chez les chavistes, il n’a gagné qu’avec 50,7% des voix, son challenger Henrique Capriles demande un recours pour fraude électorale… Avec un pouvoir mal assuré, la transition post-Chavez s’avère plus délicate que prévue.

Les Etats-Unis à l’heure de l’austérité mais pas trop… Le président B. Obama a réduit ses émoluments de 5%, le déficit budgétaire devrait être ramené à 4,4% pour 2014 pour une dette qui approche les 17 000 milliards de dollars… Il propose d’augmenter les dépenses pour la recherche, l’éducation et les infrastructures (50 milliards de $ pour rénover les aéroports, les ponts les plus délabrés, les ports…) grâce à un impôt sur les milliardaires qui représenterait 30% de leurs revenus (déductions faites des dons aux œuvres caritatives).

Le marathon de Boston a été dramatiquement endeuillé par un double attentat qui a tué 3 personnes et blessé plusieurs centaines d’autres.

L’Inde : la dynastie des Gandhi

Inde. Rahul Gandhi, fils de Rajiv assassiné en 1991 et de Sonia qui tient les rênes du parti du Congrès, vient de faire son premier grand meeting politique devant un parterre d’industriels indiens. S’il a plutôt vanté le génie du peuple indien que proposé des solutions pratiques aux nombreux problèmes du pays, il n’en reste pas moins qu’il s’est inscrit dans la dynastie nerhuvienne pour prendre, probablement un jour la direction de son pays.

Le climat d’insécurité persiste en Afrique

En Centrafrique la coalition Séléka, opposition à F. Bozizé, qui a pris le pouvoir par la force ne parvient pas à faire cesser les violences. Le pays est aujourd’hui en proie l’anarchie et Bangui demande l’aide de la France pour stabiliser la situation. La région du lac Tchad, au Nord du Nigéria et du Cameroun est déstabilisée par l’implantation du groupe islamiste Boko Haram. Le Nigéria déplore la mort de 187 personnes dans des affrontements dans sa partie septentrionale. La famille française otage de Boko Haram a été libérée.

Le climat d’insécurité est aussi très élevé dans la Libye post-printemps arabe. Une voiture piégée a explosé devant l’ambassade de France à Tripoli.

Une pensée chaleureuse pour les étudiants qui passent leurs concours…

Copyright Degans-Avril 2013/Diploweb


Point d’actualité internationale de mai 2013

Point d’actualité internationale de mars 2013

Voir une présentation d’un ouvrage auquel Axelle Degans a contribué "Les grandes questions internationales", L. Briday, A. Chaffel, P. Dallenne, A. Degans, éd. Studyrama

Pourquoi et comment faire un don au Diploweb ?


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

Directeur, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb.com (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 28 septembre 2016 |
#contenu