Corruption dans l’espace UE-30 en 2007

Par Pierre VERLUISE

Pour la mise en perspective des élargissements de l’Union européenne, voir aussi le livre de Pierre Verluise, Fondamentaux de l’Union européenne. Démographie, économie, géopolitique. Préface du recteur G.-F. Dumont. 10 cartes, 28 graphiques, bibliographie, index. Coll. Référence géopolitique. Paris : Ellipses, décembre 2008, 160 p. Voir

Corruption dans l'espace UE-30 en 2007Titre du document :
Corruption dans l’espace UE-30 en 2007

A partir des données de Transparency International



Document ajouté le 1er avril 2008
Document JPEG ; 172704 ko
Taille : 800x932 px

Visualiser le document

Cette carte met en évidence la très grande hétérogénéité des perceptions de la corruption en 2007 dans l’espace UE-30 , selon les données de Transparency International. Les pays scandinaves semblent une fois encore exemplaires (plus de 9 sur 10). Par rapport à 2003, la France progresse légèrement puisqu’elle passe de 6,9 à 7,3. En revanche, la situation s’est dégradée en Allemagne.

Mis à par la Lettonie et la Slovénie, les 10 autres Etats entrés en 2004 ou 2007 conservent un lourd héritage en matière de corruption. Ils se placent entre 4 et 5,9 sur 10. On note une amélioration de la situation en Pologne. A ce même niveau, nous trouvons les trois candidats officiels à l’UE : Croatie, ERYM et Turquie.

Entrée en 2007, la Roumanie est la lanterne rouge des pays membres de l’UE en matière de corruption, avec 3,7 sur 10. Ce qui place ce pays membre de l’Europe communautaire au niveau Ghana. Voici pourquoi la Commission des communautés européennes maintient la pression sur les autorités roumaines dans le "Rapport intérimaire de la Commission au Parlement européen et au Conseil sur les progrès réalisés par la Roumanie au titre du mécanisme de coopération et de vérification" (Bruxelles, le 4 février 2008, COM (2008) 62 final). En juin 2008, un nouveau rapport devrait faire le point sur les avancées de la Roumanie dans la lutte contre la corruption. Au delà de la Roumanie, la lutte contre la corruption reste un dossier prioritaire pour l’UE élargie.

Pourquoi et comment faire un don au Diploweb ?


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

Directeur, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb.com (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le dimanche 25 septembre 2016 |