Retour à l'accueil du site | Retour à l'article

Synthèse de l’actualité internationale de septembre 2020

Par Axelle DEGANS*, le 1er octobre 2020.

Voici une précieuse synthèse de l’actualité internationale de septembre 2020 qui sera fort utile à tous ceux qui veulent disposer d’un point de l’actualité géopolitique, suivent la spécialité #HGGSP voire préparent un concours. Pour ne rien manquer, et recevoir nos alertes sur des documents importants, le plus simple est de s’abonner gratuitement à notre Lettre d’information hebdomadaire ou au compte twitter de veille géopolitique @diploweb (plus de 16 000 followers). Avec un bonus vidéo : Pr C-P David : Comment Trump a-t-il changé le monde ?

Le sort des urnes … ou non

Le Liban post-explosion de Beyrouth s’est trouvé un nouveau Premier ministre en septembre 2020, Moustapha Adib, ancien ambassadeur de son pays en Allemagne. Il a promis de mener les réformes espérées par les Libanais. La tâche s’annonce rude pour un pays exsangue, qui vient de recevoir 253 millions d’euros d’aide de la communauté internationale. Mustapha Adib a cependant renoncé à former un nouveau gouvernement. Les équilibres sont très difficiles à trouver. La résistance la plus forte vient du Hezbollah chiite qui revendique le ministère des Finances. Le Liban est plus que jamais dans l’impasse alors qu’une partie de sa jeunesse préfère le chemin de l’exil.

La gouverneure générale de la Barbade, dans les Caraïbes, annonce en septembre 2020 sa décision de devenir une République. Sa reine Elisabeth II n’en sera donc plus la souveraine, fonction purement honorifique, alors que l’ile est indépendante depuis 1966.

Au Mali, Bah N’Daw est devenu en septembre 2020 président de transition dans la perspective d’organiser de nouvelles élections pour installer un nouveau gouvernement civil dans moins de deux ans.

La Suisse vient de se prononcer en septembre 2020 par une votation référendaire contre la restriction des flux migratoires avec l’UE, perspective qui effrayait les travailleurs transfrontaliers et contre laquelle les milieux économiques suisses s’étaient prononcé.

D’un premier ministre à l’autre

Au Japon, le successeur de Shinzo Abe a pris ses fonctions en septembre 2020. Cette nomination n’est pas passée par les urnes. Le nouveau premier ministre nippon, Yoshihide Suga est lui aussi membre du PLD. Ce conservateur devrait prolonger les Abenomics de son prédécesseur, même si cette politique économique n’a pas été aussi couronnée de succès qu’attendu. Le pays du soleil levant reste abonné à une économie aussi atone que sa démographie. Le dossier de la réforme constitutionnelle, concernant l’utilisation de l’armée nippone, reste lui aussi ouvert.

Disparition d’un tortionnaire

« Douch », ou plutôt Kaing Guek Eav, est mort septuagénaire. Il s’est tragiquement illustré lors de l’effroyable régime des « Khmers rouges » dirigé par Pol Pot en étant le directeur du centre de rétention S21 où plus de 15 000 personnes ont été assassinées. Exécutant des basses œuvres de ce régime maoïste sanguinaire, il a été jugé et condamné à plus de trente ans d’emprisonnement pour crimes contre l’humanité, actes de torture et meurtres. Cette figure des « Khmers rouges » n’a pas livré tous ses secrets avant de mourir.

Le Caucase au cœur de l’actualité géopolitique

Près de trois mille militaires de l’OTAN venant de France, Royaume Uni et États-Unis ont participé en septembre 2020 à des manœuvres – Partenaire noble 2020 - en Géorgie, pays candidat à l’entrée de l’OTAN. La Russie est vent debout contre l’adhésion d’un membre deson « étranger proche » à cette alliance militaire. En 2008, un conflit armé à l’opposé la Russie à la Géorgie à propos de l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud.

La Russie organise en septembre 2020 des manœuvres « Caucase 2020 » (qui font suite à « Vostok 2019 ») dans le Caucase russe, non loin de la Géorgie, qui font écho à celles organisées par l’OTAN. Il s’agit d’un exercice de défense anti-aérienne mais la marine est aussi mise à l’honneur dans la Caspienne et la mer Noire.

Plusieurs dizaines de morts et peut-être une centaine de blessés, tel est le bilan fin septembre 2020 du réchauffement du conflit entre Arménie et Azerbaïdjan pour le Haut Karabakh, enclave peuplée d’une majorité arménienne – qui a proclamé son autodétermination il y a 25 ans - en territoire azéri. La loi martiale a été décrétée dans les deux pays, la France, les États-Unis et la Russie demandent de raison garder aux protagonistes du Caucase et de mettre fin aux hostilités alors qu’Erevan dénonce une ingérence « agressive » turque. Cette région a déjà été l’épicentre d’un conflit dans la première moitié des années 1990 coûtant la vie à plusieurs dizaines de milliers de personnes, en 2016 les tensions étaient de nouveau montées. L’actuelle offensive azérie a probablement d’abord des ressorts de politique intérieure.

Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne
Crédit : Union européenne

L’Union sur la voie des réformes ?

L’Union européenne s’apprête en septembre 2020 à réformer le règlement de Dublin qui laisse la charge des migrants au premier pays européen qui leur a « permis » d’entrer sur le sol communautaire. Bruxelles présente un « nouveau pacte migratoire » qui doit être accepté par les États membres. L’Union cherche à renforcer le contrôle de ses frontières extérieures et à aider davantage les pays qui sont les portes d’entrée du territoire de l’Union. Ce projet module aussi la « solidarité » dans la gestion des flux migratoires, l’accueil de migrants pourrait être remplacé par des aides à la gestion des flux.

La France a fait savoir en septembre 2020 par la voix de son Premier ministre, qu’elle ne voulait plus d’accord de libre-échange UE-Mercosur au nom de la protection de l’environnement. Pourquoi importer des bœufs depuis l’Amérique latine au prix de la « mise en péril de la biodiversité » et de la « dérégulation du climat » alors que l’UE est elle aussi une terre d’élevage et une grande puissance agricole ?

Tensions en Asie

En Thaïlande les manifestations se multiplient et se ressemblent dans leur dénonciation du roi Rama X qui a succédé en 2016 à son père auquel la population était très attachée. L’actuel souverain préfère vivre en Allemagne d’une manière assez dispendieuse grâce à la richesse de la famille royale thaïe. Certains manifestants appellent à une modernisation de la monarchie, d’autres s’en prennent aussi au premier ministre Prayuch Chan-ocha. La Thaïlande traverse une nouvelle crise politique, elle qui en a déjà connu beaucoup.

Les frontières qui traversent le Cachemire demeurent douloureuses. La région du Ladakh, qui sépare la Chine de l’Inde, cristallise particulièrement les tensions depuis le début de l’été 2020. Ce différend frontalier fait plusieurs dizaines de morts dans la région du lac de Pangong au mois de juin 2020, et plusieurs milliers de soldats se font face de part et d’autre en septembre 2020. Une guerre a déjà opposé ces deux géants asiatiques dans cette région en 1962, la défaite a été cuisante pour New Delhi.

Un retour au « grand confinement » ?

Le continent américain est très touché par la pandémie. Les États-Unis ne parviennent pas à endiguer la progression du coronavirus. L’Argentine prolonge un confinement qui est déjà le plus long enregistré. Le nombre de personnes infectées par le coronavirus augmente de façon sensible et inquiète les autorités, même si la situation est proportionnellement pire au Pérou ou au Chili. L’économie argentine est au plus mal, celle de ses voisins latino-américains est dans une situation à peine meilleure.

Israël a décidé en septembre 2020 de reconfiner sa population peu de temps avant la fête du Kippour.

L’Inde est en septembre 2020 l’un des pays les plus touchés par cette pandémie. Le ralentissement économique fragilise ce géant asiatique.
Dans l’UE, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus augmente lui aussi. La France décide de nouvelles restrictions qui sont plus mal acceptées que lors du « grand confinement » du printemps. En Allemagne des manifestations dénoncent notamment le port du masque… à Madrid la population manifeste son mécontentement après l’annonce d’un reconfinement. A rebours de cette situation, la Belgique décide de lever l’obligation de porter un masque à l’extérieur à Bruxelles.

La crise économique est en filigrane, alors que les dettes publiques s’envolent. L’annonce en septembre 2020 de la très probable fermeture de l’entreprise Bridgestone à Béthune pourrait être que le commencement d’une longue litanie ponctuant le processus de désindustrialisation de l’Europe occidentale, particulièrement marqué en France comme l’ont montré les études menées par François Bost (professeur de géographie à l’Université Reims Champagne Ardenne). De nombreuses faillites se profilent à l’horizon. L’OCDE publie un rapport qui évalue le coût économique du coronavirus à 7 000 milliards de dollars pour le monde.

Les perspectives européennes

Le plan de relance décidé durant l’été 2020 par les Vingt-sept profitera tout d’abord à l’Italie, l’Espagne, la France, la Pologne, l’Allemagne et la Grèce. Il devrait être en grande partie débloqué pour la période 2021-2222, mais son conditionnement à des grandes orientations définies par la Commission (développement durable, numérisation…) fait grincer de nombreux pays. Reste à savoir si le blocage de la Hongrie et de la Pologne – qui refusent que l’aide soit conditionnée au respect de l’état de droit – sera dépassé.

En plein bras de fer en Méditerranée orientale pour l’appropriation des richesses sous-marines, la Grèce annonce en septembre 2020 vouloir acheter, pour en disposer rapidement, 18 Rafale, avions de chasse fabriqués par la firme française Dassault. Cela fait suite au soutien ostensible de Paris à Athènes sur cet épineux dossier, cette commande s’inscrit aussi dans une certaine habitude de la Grèce d’acheter du matériel militaire français. C’est aussi pour Athènes un moyen de s’affirmer face à Ankara – également membre de l’OTAN - et d’être en position de force lors de possibles négociations. Cette commande est bien sûr une bonne nouvelle pour l’avionneur français dans une conjoncture économique très morose. En revanche, cela pénalise indirectement l’armée de l’Air et de l’espace française. La Grèce est ainsi le premier pays européen à acquérir des Rafale, ce qui pourrait peut-être initier un mouvement en faveur de cet avion. Reste la délicate question du financement de cet achat par un pays déjà très endetté…

Dans son discours de l’Union la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, appelle de ses vœux une « Europe de la santé » supranationale, une neutralité carbone de l’Union au mitan de ce siècle (que devrait permettre le plan de relance ) et un effort sensible dans le domaine numérique permettant de créer à terme une « identité numérique européenne ». Elle réaffirme son soutien au multilatéralisme et évoque le souci de parvenir à davantage de réciprocité, en particulier avec le partenaire chinois. Elle réaffirme aussi son attachement à l’Alliance atlantique avec les États-Unis.

L’opposition biélorusse au président Loukachenko demande en septembre 2020 le soutien de l’Union européenne. Bruxelles envisage des sanctions contre les tenants du régime réélu cet été. Chypre s’y oppose tant que l’Union ne lui apporte pas un soutien plein et entier face à la politique turque de prospection dans ses eaux territoriales en Méditerranée orientale. Josep Borell, à la tête de la diplomatie européenne, déclare que le président biélorusse réélu au début du mois d’août 2020 n’a pas de « légitimité démocratique » du fait des soupçons de fraude et de la contestation populaire.

Une signature historique pour le Proche et le Moyen Orient

Il faut mettre au crédit de la diplomatie américaine la signature en septembre 2020 des « accords Abraham » qui pacifient les relations entre Israël et les Émirats Arabes Unis et entre Israël et Bahreïn. Aucun accord n’avait été signé depuis ceux des années 1970 entre Israël et l’Égypte puis entre Israël et la Jordanie. Washington fédère ainsi un front régional anti-Iran . Ces accords ont d’importantes répercussions sur les scènes politiques intérieures américaine et israélienne.


Bonus Culture géopolitique

Bonus vidéo. C.-P. David. Comment Trump a-t-il changé le monde ?

Cette vidéo peut facilement être diffusée en classe ou en amphi... ou à domicile pour illustrer un cours ou un débat.


Actualités mondiales

L’Organisation mondiale du commerce (OMC) condamne, après une plainte déposée par Pékin, la politique commerciale des États-Unis vis-à-vis de la Chine estimant que la taxation de certains produits chinois n’est pas conforme aux règles du commerce mondial. L’OMC appelle en septembre 2020 les deux parties à trouver un terrain d’entente par la négociation.

L’ONU dénonce en septembre 2020 des « crimes contre l’humanité » perpétrés par les autorités birmanes contre les minorités Rohingya et Rakhine vivant dans le pays.

Après les incendies qui ont ravagé une bonne partie du monde intertropical en décembre 2019 et janvier 2020 et qui ont pris une tournure dramatique en Australie, la Californie brûle à nouveau en septembre 2020. De gigantesques incendies se déploient dans cet État, plus de 12 000 km2 de forêt ont disparu, une vingtaine de personnes ont trouvé la mort et plus de quatre mille logements ont disparu. Tous les États de la côte Pacifique des États-Unis sont concernés par ce phénomène qui reste plus dramatique en Californie. Les fortes chaleurs expliquent l’intensité de ces incendies.

Bonnes nouvelles

Un accord de paix est signé en septembre 2020 au Sud- Soudan, un espoir pour mettre fin à la guerre civile qui déchire ce pays depuis 2011.

Airbus travaille à la mise au point d’un avion à hydrogène, donc « décarboné », pour l’horizon 2035. L’impact serait sensible sur la part du transport aérien dans l’émission des gaz à effet de serre (GES).

La France annonce en septembre 2020 un grand plan pour développer l’hydrogène et devenir ainsi un des acteurs majeurs d’un secteur porteur d’avenir. Ce plan entre dans l’optique de créer en France une filière d’excellence décarbonée, faisant le pari que l’hydrogène sera une énergie d’avenir. Ce plan est doté d’une enveloppe de 7 milliards d’euros.

La France est tournée vers l’avenir. L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle et l’Insead la classe désormais à la 12ème position pour l’index international pour l’innovation, améliorant ainsi sensiblement sa position par rapport à 2019. Cette France innovante est tournée vers l’avenir, elle le montre aussi avec son Commandement de l’espace prouvant qu’elle veut toujours compter au nombre des puissances spatiales du XXIème siècle.

Copyright 30 Septembre 2020-Degans/Diploweb.com


Bonus Diploweb Découvrez la thèse de doctorat d’Axelle Degans La sécurité économique de la France dans la mondialisation : une stratégie de puissance face aux nouveaux défis du XXIème siècle

Table des matières de la thèse disponible par ce lien :

Première partie : Aux sources de la sécurité et de l’intelligence économique
Chapitre 1 : Les matrices idéologiques de la sécurité économique
Chapitre 2 : Un retard français…
Chapitre 3 : Les acteurs de l’intelligence et de la sécurité économiques
Deuxième partie : Les vecteurs de la sécurité économique
Chapitre 1 : Les éléments traditionnels de la sécurité économique
Chapitre 2 : La montée en puissance de vecteurs de plus en plus sophistiqués
Chapitre 3 : Le droit, nouveau champ de la sécurité économique
Troisième partie : La sécurité économique à l’épreuve des faits
Chapitre 1 : La sécurité économique, une nécessité face à la recrudescence des risques de cyberattaque
Chapitre 2 : La mise en œuvre de la sécurité économique
Chapitre 3 : L’Europe, une échelle légitime, efficiente et indispensable
Chapitre 4 : Perspective et prospectives pour la sécurité et l’intelligence économiques en France et en Europe

La thèse est disponible par ce lien


Plus pour réussir

Extraits du catalogue des livres géopolitiques publiés par Diploweb pour la réussite aux concours.

. Florent Parmentier, Pierre Verluise (sous la dir.), "Géopolitique de l’Europe trois décennies après l’ouverture du Rideau de fer", éd. Diploweb via Amazon

. Axelle Degans, "La synthèse de l’actualité internationale 2019. Réussite aux concours 2020 !", éd. Diploweb via Amazon

. Patrice Gourdin, "Manuel de géopolitique, éd. Diploweb via Amazon"

. Pierre Verluise (dir.), "Géopolitique du monde de Trump. La stratégie du chaos ?" éd. Diploweb via Amazon

. Pierre Verluise (dir.), "Histoire, Géographie et Géopolitique de la RUSSIE et de ses frontières" , éd. Diploweb via Amazon

. P. Verluise (dir.), "Histoire, Géographie et Géopolitique de l’Union européenne. A l’heure du Brexit".

. P. Verluise (dir.), "Histoire, Géographie et Géopolitique de l’Asie. Les dessous des cartes, enjeux et rapports de force".

. P. Verluise (dir.), "Histoire, Géographie et Géopolitique du Proche et du Moyen-Orient. Les dessous des cartes, enjeux et rapport de force"

. P. Verluise (dir.), "Histoire, Géographie et Géopolitique de la mondialisation contemporaine. Les dessous des cartes, enjeux et rapports de force"

. S. Schmit, "Histoire, Géographie et Géopolitique de l’Amérique latine : Un sous-continent en pleine transition politique, énergétique et commerciale. Dossiers et fiches pays"

. L. Chamontin, "Ukraine et Russie : pour comprendre"

. L. Bloch, "L’Internet, vecteur de puissance des États-Unis ? : Géopolitique du cyberespace, nouvel espace stratégique"

. G-F Dumont, P. Verluise, "The Geopolitics of Europe : From the Atlantic to the Urals"

*

Docteure en Géopolitique de l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Agrégée d’histoire, Professeure de chaire supérieure au lycée Faidherbe (Lille) où elle enseigne la géopolitique en classes préparatoires économiques et commerciales. Auteure de nombreux ouvrages.


Copyright DIPLOWEB sauf mention contraire


Citation / Quotation

Auteur / Author : Axelle DEGANS

Date de publication / Date of publication : 1er octobre 2020

Titre de l'article / Article title : Synthèse de l’actualité internationale de septembre 2020

Chapeau / Header : 

Voici une précieuse synthèse de l’actualité internationale de septembre 2020 qui sera fort utile à tous ceux qui veulent disposer d’un point de l’actualité géopolitique, suivent la spécialité #HGGSP voire préparent un concours. Pour ne rien manquer, et recevoir nos alertes sur des documents importants, le plus simple est de s’abonner gratuitement à notre Lettre d’information hebdomadaire ou au compte twitter de veille géopolitique @diploweb (plus de 16 000 followers). Avec un bonus vidéo : Pr C-P David : Comment Trump a-t-il changé le monde ?

Adresse internet / URL : https://www.diploweb.com/spip.php?article2196

© Diploweb.com. sauf mention contraire.