Sport et géopolitique

Lituanie : de l’EuroBasket2011 à l’euro ?

Par Pierre VERLUISE, le 28 août 2011  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Directeur du Diploweb.com. Distinguished Professor de Géopolitique à l’ESC Grenoble. Directeur de recherche à l’IRIS. Directeur de séminaire à l’Ecole de guerre (Paris). Co-auteur du Dictionnaire de géopolitique et de géoéconomie, dirigé par Pascal Gauchon, coll. Major, Presses Universitaire de France, 2011. verluise iris-france.org

Entre le 31 août et le 18 septembre 2011, la Lituanie accueille l’EuroBasket2011. La France est en finale le 18 septembre au soir. L’occasion de découvrir les signes de la mobilisation de la société lituanienne et d’en savoir un peu plus sur ce pays membre de l’OTAN et de l’UE depuis 2004 mais encore méconnu. A l’image d’un sportif dont on dit qu’il à « bien récupéré », la Lituanie étonne aujourd’hui par sa capacité de « récupération » après un demi siècle d’une histoire tragique. (Illustré de photos)

Lituanie : de l'EuroBasket2011 à l'euro ?

Lituanie, Vilnius. La capitale lituanienne accueille entre le 7 et le 12 septembre 2011 une partie des matchs de l’EuroBasket2011. Sur une place du centre-ville, un ballon de plus 2 mètres de haut marque l’importance de l’évènement. Il est posé sur un morceau de parquet portant le signe BEKO, du nom de l’organisateur qui gère notamment la billetterie. (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Le basket-ball est un sport qui passionne les Lituaniens depuis longtemps. Il est diffusé en Lituanie dans les années 1930 grâce aux efforts de Steponas Darius. Ce lituanien émigre aux Etats-Unis avant la Première Guerre mondiale. En 1917, il s’engage dans l’armée et combat en France où il est blessé et décoré. De retour en Lituanie indépendante en 1920, il introduit le basket dans son pays natal, sport où il s’était révélé particulièrement doué lors de ses études en Amérique. Ses efforts donnent rapidement des résultats puisqu’en 1939 la Lituanie gagne le championnat d’Europe de basket-ball, avant que ne s’abatte sur elle cinq décennies de violences et d’occupation. Sous l’occupation soviétique, il faut savoir que l’équipe Žalgiris de Kaunas – la deuxième ville de la République socialiste soviétique de Lituanie – devient l’adversaire principal du club de la République socialiste fédérative soviétique de Russie, l’équipe officielle de l’armée soviétique connue sous le nom de CSK. Pour les Lituaniens, chaque match de l’équipe Žalgiris contre le club CSK incarne un « combat » [1] contre l’occupant et la milice est sur les dents. Le basket est donc pour la Lituanie un moyen d’entretenir son identité et son patriotisme durant plus de quatre décennies. Mêmes déportés au goulag, certains arrivent encore à jouer au basket !

Les Lituaniens ont été actifs dans le processus de dissolution de l’URSS enclenché à la fin des années 1980. La proclamation de la restauration de l’Indépendance de la Lituanie date du 11 mars 1990 et ce pays entre à l’ONU dès le 17 septembre 1991. Depuis, les Lituaniens ont multiplié les bons résultats sur les parquets de basket, terminant trois fois à la troisième place sur le podium olympique (Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sydney 2000). Entrés dans l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord dès le 29 mars 2004, la Lituanie devient membre de l’Union européenne le 1er mai 2004. L’organisation de l’EuroBasket2011 en Lituanie entre le 31 août et le 18 septembre 2011 mobilise toutes les énergies. Il s’agit d’un évènement à la fois sportif et… géopolitique parce qu’il s’inscrit dans une suite de gestes pour faire connaître et reconnaître la Lituanie

Lituanie, aéroport de Kaunas. La deuxième ville du pays est le point de d’entrée de beaucoup de visiteurs de l’EuroBasket2011. Ils voient à la descente d’avion ce panneau publicitaire de la banque officielle de l’évènement, DNB Nord. En effet, plusieurs compagnies low cost font de Kaunas leur point d’entrée sur le territoire. Cette ville est située à une heure de voiture de la capitale, Vilnius. Cependant, ces deux cités n’hébergent pas de match durant la première partie de l’EuroBasket2011. En revanche Kaunas sera le lieu des dernières épreuves, entre le 15 et le 18 septembre 2011. (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Lituanie, dans le delta du Niémen, à proximité de Rusné, un panneau de basket dans un jardin à 3 kilomètres de la frontière russe (Kaliningrad). Comme souvent en Lituanie, les propriétaires pratiquent le sport national. Au nombre des grands joueurs Lituaniens, il faut mentionner Simas Jasaitis, Robertas Javtokas, Ksystof Lavrinovic et Sarunas Jasikevicius. Ce dernier a longtemps évolué en NBA. Il a été porte-drapeau de la délégation lituanienne aux Jeux olympiques de Pékin. (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Lituanie, Panevézys. Située dans le Nord de la Lituanie, Panévézys fait partie des quatre villes qui accueillent la première moitié des épreuves de l’EuroBaskett2011. Les autres villes sont Siauliai (Nord), Alytus (Sud) et Klaipéda (Ouest). Le choix de faire débuter les épreuves de l’EuroBasket2011 dans des villes de second rang s’inscrit probablement dans un processus d’aménagement du territoire. Panevézys a été parfois surnommée « Chicago » [2], en raison du niveau de criminalité mais elle semble aujourd’hui inscrite dans une dynamique de modernisation. (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Lituanie, Kaunas où se déroulent les derniers matchs de l’EuroBasket2011. La banque DNB Nord est la banque officielle de l’EuroBasket2011. Ses agences, ici à Kaunas, mettent en devanture des maillots de basket et des affiches présentant la société comme un acteur clé de l’évènement. DNB Nord serait propriété à hauteur de 51% de la plus grande banque de Norvège (non membre de l’UE mais membre de l’EEE [3]), DNB Nor dont le siège social se trouve à Oslo. L’autre propriétaire est la banque allemande (membre de l’UE) Nord/LB. La banque DNB Nord est présente en Lituanie mais aussi au Danemark, en Pologne, en Lettonie et en Estonie. Ces cinq pays ont tous un littoral sur la mer Baltique. Les implantations de la banque DNB Nord témoignent de l’existence d’un sous-ensemble régional autour de la Baltique. Celui-ci se décline à travers de multiples organisations et réseaux. En témoignent ces associations régionales : Conseil des Etats de la mer Baltique, Euro-région Baltic, association de villes et de ports, etc [4]. (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Lituanie, fronton de l’hôtel Smiltynès Sodyba dans les environs de Panevézys, en partie financé par des fonds communautaires. Le drapeau européen (douze étoiles dorées sur fond bleu) et le drapeau lituanien (trois bandes horizontales, jaune, verte et rouge) sont cote à cote depuis le 1er mai 2004, date d’adhésion de la Lituanie à l’Union européenne, avec neuf autres pays. La Lituanie est membre de l’espace Schengen depuis le 21 décembre 2007. Compte tenu des représentations cartographiques les plus courantes en France, la superficie de la Lituanie est volontiers sous-estimée par les Français. Avec une superficie de 65 000 kilomètres carrés, la Lituanie est deux fois plus étendue que la Belgique. La Lituanie compte 3,3 millions d’habitants [5], avec une faible densité en dehors des quelques grandes villes. Elle affiche en 2010 un indice de fécondité de 1,5 enfant par femme, très en dessous de son seuil de remplacement (2,1). Comme la plupart des pays entrés dans l’UE en 2004 ou 2007, la Lituanie se trouve exposée au risque d’un dépeuplement relatif. Sur le plan économique, son PIB par habitant en standard de pouvoir d’achat UE-27 base 100 atteint 58 % en 2010. [6] Ce qui place la Lituanie au dessus de la Bulgarie (43%) et de la Lettonie (52), non loin de la Pologne (62) mais en dessous de la République tchèque (80) (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Lituanie, Kaunas, musée du palais présidentiel (1920-1939). Cette partie d’une frise chronologique présentant les grands évènements de l’histoire de la Lituanie annonce l’EuroBasket en 2011… et son adhésion à l’euro en 2012. Bien que cette photo ait été prise en août 2011, l’information est inexacte. Après avoir été prévue en 2007, repoussée à 2009-2010, puis annoncée (cf. photo) en 2012… la crise économique et monétaire de la zone euro a conduit à repousser l’adhésion prévue de la Lituanie à la zone euro en… 2014. Entretemps, la Lituanie devrait disposer de la présidence tournante du Conseil européen de juillet à décembre 2013. (Crédit photo : P. Verluise, août 2011)

Les visiteurs étrangers de l’EuroBasket2011 doivent donc changer de l’argent. Au moment de l’épreuve, 1 euro permet d’acheter 3,4 litas. Si le coût du logement semble de manière relative assez onéreux pour les touristes en Lituanie, celui de la restauration reste avantageux. Et les infrastructures progressent, souvent avec des fonds communautaires qui semblent généralement bien utilisés (routes, hôtels, monuments…).

A l’image d’un sportif dont on dit qu’il a « bien récupéré », la Lituanie étonne par sa capacité de « récupération » celui qui connaît son histoire tragique de 1939 à 1990. Pour le dire autrement, la Lituanie fait preuve… d’une belle capacité de rebond.

Copyright texte et photographies 28 Août 2011-Verluise

Mise en ligne initiale le 28 août 2011


Plus :

Le site officiel de l’EuroBasket2011 Voir

Pourquoi et comment faire un don au Diploweb ?

[1Rappelons que les partisans Lituaniens combattent les armes à la main contre les Soviétiques jusqu’en 1953. Puis la lutte prend d’autres formes.

[2Lituanie, éd. Petit futé, 2010-2011, p. 213.

[3EEE : Espace économique européen.

[4Cf. Céline Bayou et Pascal Orcier, « La Baltique, un espace de coopération », dans Michel Foucher (dir.), Europe, Europes, Documentation photographique n°8074, La Documentation française, avril 2010, pp. 46-47.

[5Source : Population et Avenir, n°700, décembre 2010, p. 22.

[6Source : Eurostat, base de données en ligne, consultation en août 2011.


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

Directeur, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb.com (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le mercredi 21 septembre 2016 |
#contenu