Les "murs" en l’an 2009

Par Stéphane ROSIERE

Directeur du département de géographie, Université de Reims Champagne-Ardenne, France. Directeur de la revue Espace Politique

Les frontières fermées sur la carte jointe ci-après sont constituées de trois catégories distinctes :
. Les « Marches » (frontières dénuées de points de franchissement en raison d’un obstacle naturel, mais surtout d’une volonté politique de ne pas relier les territoires adjacents) ;
. Les Clôtures ou murs (métalliques ou en béton, et généralement dotés de check points pour filtrer les entrées) ;
. Les lignes de front, plus classiques et généralement infranchissables (pour plus de détails sur la typologie, voir Ballif et Rosière, 2009).

Cette carte est extraite d’un article de Stéphane Rosière publié sur ce site "Les "murs" en l’an 2009, 20 ans après l’ouverture du mur de Berlin". Voir

Planisphère des frontières ferméesTitre du document :
Planisphère des frontières fermées

Document ajouté le 13 décembre 2009
Document PDF ; 135318 ko
Taille : 0x0 px

Visualiser le document

Mots clés — Key words

MondeGéopolitiqueConflitFrontièreMur de séparation2009Flux migratoires

DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le lundi 5 décembre 2016 |