Géopolitique. La Russie de Vladimir Poutine

Par Caroline LEGUY , le 14 novembre 2007  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Responsable du Centre de documentation
Institut supérieur d’Interprétation et de Traduction (ISIT) - Paris

PROCLAME DAUPHIN de Boris Eltsine, Vladimir Poutine devient chef de l’Etat par intérim le 31 décembre 1999. Ancien colonel du KGB, Vladimir Poutine s’impose rapidement et sera confirmé à son poste lors des élections présidentielles de mars 2000. Depuis lors, il n’a de cesse de vouloir donner l’image d’un président modernisateur, dévoué au redressement du pays et à son intégration dans le concert des nations luttant contre le terrorisme.

La Russie bénéficiant d’un taux de croissance économique important, Vladimir Poutine continue d’emporter l’adhésion de la majorité des Russes. Sur le plan intérieur, bien que, depuis 2006, la lutte contre la corruption soit devenue l’une des priorités de sa politique, les organisations criminelles transnationales (OCT) russes contrôlent encore une grande majorité des entreprises.

En août 1999, les attentats suicides commis par des Tchétchènes indépendantistes déstabilisent profondément la Russie et témoignent de l’impasse de la politique antiterroriste du Kremlin. La Russie refuse de leur accorder l’indépendance, principalement par crainte que l’émancipation de la Tchétchénie ne soit le précurseur de celle de l’ensemble des ex-républiques de l’URSS. Vladimir Poutine déclenche une guerre meurtrière au cours de laquelle de graves exactions seront commises à l’encontre de milliers de civils, aussi bien par les forces fédérales russes que par les rebelles tchétchènes.

La Russie, premier producteur mondial et exportateur de gaz, 2e producteur mondial et exportateur majeur du pétrole, premier fournisseur de l’Union européenne, détient actuellement une position géopolitique inégalée par laquelle elle tente de renforcer sa place d’acteur majeur dans le jeu des grandes puissances mondiales telles que les Etats-Unis et la Chine.

Mais les relations extérieures restent conflictuelles lorsqu’il s’agit notamment de l’élargissement progressif de l’UE, plusieurs Etats se trouvant dans la zone d’influence de la Russie souhaitant y adhérer.

En mars 2008 auront lieu les prochaines élections présidentielles : si Vladimir Poutine ne peut se représenter après deux mandats successifs comme le stipule la Constitution, il a d’ores et déjà annoncé qu’il dirigerait la liste de Russie Unie aux législatives de décembre 2007. Si le parti Russie Unie, fort de sa popularité, gagnait les législatives, Vladimir Poutine pourrait rester au pouvoir en devenant Premier ministre, voire président du parti, tout en maintenant un homme de confiance au Kremlin.

NDLR : V. Poutine a été nommé Premier ministre en mai 2008.

Nous vous proposons d’accéder maintenant à un dossier en ligne.

Vous trouverez dans ce dossier documentaire les rubriques suivantes :
Documents officiels, études géopolitiques, politique intérieure, politique extérieure, politique européenne, démographie, géographie, dossier de presse, chronologie, bibliographie, revue de sites, cartes, photographie.

Voir le dossier en ligne sur le site de l’ISIT.


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

SAS Expertise géopolitique - Diploweb, au capital de 3000 euros. Mentions légales.

Directeur des publications, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le samedi 3 décembre 2016 |
#contenu