Cuba en cartes

Par CASSINI, Luis Alejandro AVIDA GOMEZ, le 4 février 2016  Imprimer l'article  lecture optimisée  Télécharger l'article au format PDF

Le cabinet de conseil CASSINI, spécialisé dans l’analyse géopolitique et cartographique, propose une étude réalisée conjointement Luis Alejandro Avida Gomez, chercheur en géopolitique, diplômé de l’Université Centrale du Venezuela et spécialiste du continent latino-américain.

Voici deux cartes inédites de Cuba : Salaire moyen et volume des ventes de marchandises ; Concentration des acteurs économiques et des investissements. Cartes sous deux formats JPEG et PDF (pied de page).

ALORS QUE Cuba prévoit de faciliter les investissements directs étrangers (IDE), l’île a créé récemment une zone spéciale de développement (ZED) à Mariel, dans la province d’Artemisa. En somme, une zone franche de 465 Km² située 45 km à l’ouest du principal centre économico-commercial du pays, La Havane.

Dans cette zone, les activités économiques sont différenciées du reste du territoire par l’exemption du règlement des droits de douane, des contributions au développement local, ainsi que des tributs pour l’utilisation de la force de travail local. Quant aux profits, les investisseurs sont également exempts de toute charge tributaire pendant dix ans, puis taxés à 12%. Dans le domaine des ventes de biens et de services, le poids fiscal ne s’élève qu’à 1% après une première année de grâce. Enfin, la sécurité sociale est le seul point où le régime tributaire n’est pas différencié, il reste homogène sur l’ensemble du territoire cubain.

La zone franche de Mariel garantit également aux acteurs économiques étrangers qui s’y installent des conditions optimales pour la mobilité et les échanges grâce à un système ferroviaire, un aéroport international et un port en eaux profondes capable d’accueillir des porte-conteneurs, à un moment où les travaux d’élargissement du canal de Panama arrivent à leur fin, en mai prochain. Dans une volonté de moderniser et adapter son économie, l’actuel gouvernement cubain lance donc une série d’initiatives pour attirer les investissements, grâce notamment à un régime fiscal particulièrement attractif. En outre, l’île offre d’importants atouts (main d’œuvre compétitive, marché local de onze millions d’habitants, un secteur touristique en plein essor) ainsi qu’un positionnement stratégique sur l’ensemble du bassin caribéen.

Comprendre les atouts des territoires cubains en cartes

Cuba en cartes
Carte de Cuba. Salaire moyen et volume des ventes de marchandises
Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte. Conception : L. A. Avida Gomez pour Cassini/Diploweb.com

En moyenne, l’écart des niveaux de salaire entre les provinces cubaines est assez faible : 530 pesos (20 dollars) pour le plus faible, et 645 pesos (24 dollars) pour le plus élevé. Étonnamment, ce n’est pas à La Havane, le poumon économique de l’île, que le salaire moyen est le plus élevé, mais à Granma. De même, dans les régions d’Artemisa et de Guantanamo, qui abritent d’importantes infrastructures économiques (port, aéroport, zone franche), les salaires moyens sont les plus bas. Toutefois, cela ne crée pas de conséquence sur le volume des ventes de marchandises. La Havane culmine en tête avec plus de 250 millions de dollars de vente, en raison d’une importante démographie (plus de deux millions d’habitants) quand les autres provinces ne dépassent pas les 100 millions.

JPEG - 556.4 ko
Carte de Cuba. Concentration des acteurs économiques et des investissements
Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte. Conception : L. A. Avida Gomez pour Cassini/Diploweb.com

L’activité économique de Cuba se concentre dans la province de la Havane : sur les quelques 10 000 entités économiques recensées en 2014 (entreprises privées et publiques, banques ou encore collectivités), près du quart y sont implantées. Le reste se répartit de manière assez homogène sur le territoire (entre 1 et 10% selon les provinces). De même, le volume des investissements de l’État dans les différents secteurs économiques des provinces est nettement supérieur à La Havane (88,7 millions de dollars) que dans le reste du pays (tous inférieurs à 15 millions).

Copyright Février 2016- Avida Gomez/Cassini/Diploweb


Plus

Cartes de Cuba haute qualité au format pdf

PDF - 1.1 Mo
Carte de Cuba. Salaire moyen et volume des ventes de marchandises
Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte haute qualité. Conception : L. A. Avida Gomez pour Cassini/Diploweb.com
PDF - 1.2 Mo
Carte de Cuba. Concentration des acteurs économiques et des investissements
Cliquer sur la vignette pour agrandir la carte haute qualité. Conception : L. A. Avida Gomez pour Cassini/Diploweb.com

CASSINI

Le cabinet de conseil CASSINI est spécialisé dans l’analyse géopolitique et cartographique. Voir le site de CASSINI

Pourquoi et comment faire un don au Diploweb ?


DIPLOWEB.COM - Premier site géopolitique francophone

Directeur, P. Verluise - 1 avenue Lamartine, 94300 Vincennes, France - Présenter le site

© Diploweb.com (sauf mentions contraires) | ISSN 2111-4307 | Déclaration CNIL N°854004 | Droits de reproduction et de diffusion réservés

| Dernière mise à jour le vendredi 30 septembre 2016 |
#contenu